leral.net | S'informer en temps réel

«Moustapha Diakhaté ment effrontément en toute conscience», selon Xavier Diatta, le Directeur Exécutif d’ACT


Rédigé par leral.net le Dimanche 9 Octobre 2016 à 14:16 | | 1 commentaire(s)|

Selon Moustapha Diakhaté, Abdoul Mbaye est placé sous contrôle judiciaire à la suite d’une plainte de son ex-femme pour faux et usage de faux pour le certificat de mariage de la mère de ses enfants.
Selon Moustapha Diakhaté, Abdoul Mbaye est placé sous contrôle judiciaire à la suite d’une plainte de son ex-femme pour faux et usage de faux pour le certificat de mariage de la mère de ses enfants.

Xavier Diatta, le Directeur Exécutif de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) a apporté la réplique à Moustapha Diakhaté, pour sa «sortie» contre Abdoul Mbaye (interdit de sortie de territoire par le doyen des juges Samba Sall), en le traitant de «menteur effronté», puisque le président du groupe parlementaire Benno Bok Yakar «sait parfaitement que l'ex épouse d’Abdoul Mbaye n'a pas déposé de plainte contre ce dernier».
 
Pour Xavier Diatta, le Directeur Exécutif de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT), Moustapha Diakhaté est un menteur qui a la chance d’être dans les arcanes de la République. «Figurez-vous que Moustapha Diakhaté, hurleur parmi d'autres, soutient à travers la presse que Abdoul Mbaye a été inculpé suite à une plainte de son ex épouse pour faux. Il est particulièrement regrettable pour notre pays qu'un député, de surcroît président d'un groupe parlementaire mente aussi effrontément en toute conscience. Il sait en effet parfaitement que l'ex épouse de Abdoul Mbaye n'a pas déposé de plainte contre ce dernier», a déclaré Xavier Diatta. 
 
«Ceux qui connaissent Monsieur Diakhaté, savent qu'il n'a jamais cessé de croire obstinément au dicton: «mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose». Il est resté le même malgré cette immense promotion bien au delà de ses compétences et de ses espérances qu'il cherche à mériter par des hurlements pour mieux paraitre aux yeux de son chef de parti. Pauvre Sénégal !», a ajouté le Directeur Exécutif de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT).
 
Avec le titre : «Abdoul Mbaye : une stratégie de l’escroquerie victimaire (Par Moustapha Diakhaté)», ces propos ont été prêtés à Moustapha Diakhaté sur un site internet de la place : «les attaques de Monsieur Mbaye et son groupusculaire fan’s club contre le doyen des juges d’instruction sont un monument de honte. Ses comportements et actes défiant la morale et la loi ne lui confèrent aucune légitimité à jouer la victime d’un complot politico judiciaire. Accuser le doyen des juges de chercher à l’empêcher de rencontrer des militants de la diaspora est une escroquerie politique. Pour ceux que seraient tentés de l’oublier, Abdoul Mbaye est placé sous contrôle judiciaire à la suite d’une plainte de son ex-femme pour faux et usage de faux pour le certificat de mariage de la mère de ses enfants».
 
« Mes chers amis, suite à vos nombreuses interrogations je vous confirme que le doyen des juges Samba Sall m’a refusé l’autorisation de voyager hors du Senegal. Aujourd’hui je prends l’engagement solennel qu’ensemble nous rétablirons droits et libertés dans notre pays, et cela le plus tôt possible. Merci de ce soutien que vous m’avez exprimé », a écrit Abdoul Mbaye.No comment…
 
Massène DIOP Leral.net

Pour Xavier Diatta, le Directeur Exécutif de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT), Moustapha Diakhaté est un menteur qui a la chance d’être dans les arcanes de la République.
Pour Xavier Diatta, le Directeur Exécutif de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT), Moustapha Diakhaté est un menteur qui a la chance d’être dans les arcanes de la République.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image