leral.net | S'informer en temps réel

Moustapha Guèye assène ses vérités : "Gris a dormi sur ses lauriers après sa victoire sur Tyson"


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Août 2016 à 12:06 | | 2 commentaire(s)|

Moustapha Guèye assène ses vérités : "Gris a dormi sur ses lauriers après sa victoire sur Tyson"
"Ceux qui ne maîtrisent pas la lutte peuvent penser que le verdict Modou Lô-Gris est une surprise pour Gris. Il n'en est rien". C'est l'avis du 2e tigre de Fass, Moustapha Guèye. Dans un entretien accordé à L'Observateur, l'ancien lutteur affirme sans langue de bois que le lutteur des Parcelles Assainies était physiquement et mentalement plus fort que son poulain. "Les deux lutteurs se connaissent pour s'être déjà affrontés : un combat qui a laissé plus d'un sur sa faim. Pour la deuxième confrontation, Modou Lô était plus apprêté et l'a démontré. Après sa victoire sur Tyson, Gris Bordeaux n'a pas fait dans la continuité. Modou Lô, qui a perdu devant Bombardier, s'est remis en question et s'est préparé jusqu'au bout. Pendant ce temps, Gris dormait sur ses lauriers. Cela a fait la différence. Mentalement, les deux n'avaient pas le même niveau", a analysé l'animateur de l'émission "L'Oeil du Tigre" sur la Tfm.

Selon toujours Moustapha Guèye, Gris Bordeaux a refusé de suivre les consignes de son encadrement. Une décision qui a beaucoup joué contre lui. "Gris est venu faire son combat à lui seul. Il avait déclaré n'avoir pas besoin de consignes. Sa communication lui a porté préjudice. Tactiquement, il n'était pas bon. Quand tu n'es pas en forme, tu ne peux pas être bon dans un combat. Modou Lô n'était pas venu pour la bagarre, mais pour la lutte. Dans sa ruse, il est rentré dans la garde de Gris qu'il a touché à l'arcade. Ce coup a beaucoup joué dans l'issue du combat. Après le premier contact, Gris a posé les 3 appuis. A ce moment, il fallait un bon mental pour revenir. A trois appuis, j'ai su qu'il allait perdre. Il était nerveux, voulait humilier Modou Lô. Il était trop méchant. Malheureusement, c'est lui qui a été tabassé et terrassé", martèle encore Tapha Guèye.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image