leral.net | S'informer en temps réel

Moustapha Lô Diatta, responsable de l'Apr Ziguinchor: "Nous pourrons reprendre Bignona si"

Responsable politique au niveau du département de Bignona et maire de la commune de Djinaki, Moustapha Lô Diatta a fait face aux journalistes pour faire le bilan des élections référendaires en Casamance. Il a jugé les résultats obtenus par le camp du Oui satisfaisant mais trouve qu’il faut que les responsables politiques de cette partie sud travaillent pour l’unité afin que le département de Bignona, qu’ils ont perdu, puisse être récupéré par la mouvance présidentielle.


Rédigé par leral.net le Samedi 26 Mars 2016 à 11:00 | | 1 commentaire(s)|

Selon M. Diatta, le Oui l’a remporté dans les 16 communes sur les 19 que compte le département de Bignona. Et si les communes de Balingore, Bignona et Karciak ont été perdues, c’est parce qu'«on n’a pas organisé un meeting pour montrer notre force dans Bignona pendant la campagne. Contrairement à Thionk Essyl qui a réuni pratiquement tous les leaders du département. Ce qui a laissé un peu de terrain au maire Keïta qui ne s'y était d’ailleurs pas pris tôt, parce qu’il a eu quelques hésitations », a-t-il expliqué avant d’ajouter : « Vous pouvez gagner tous les départements mais, si vous perdez Bignona, cela fait mal ». « Ce référendum est, pour nous, un tournant qui annonce des lendemains meilleurs pour le département de Bignona et pour la commune, de manière générale », a-t-il fait remarquer. Mais, il a regretté le fait que les responsables politiques n’aient pas « tiré dans la même direction ». Dans le même sillage, il soutiendra qu’« il faut du travail à la base pour que les populations puissent adhérer aux projets du président de la République ».

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image