Moustapha Niasse tiendra une rencontre avec son Secrétariat exécutif suite à la publication des listes de BBY

L'Alliance des forces de progrès va tenir très prochainement, un Secrétariat exécutif national. Une rencontre qui permettra aux camarades de Moustapha Niasse de définir la conduite à tenir suite aux investitures de Benno Bokk Yaakaar pour les Législatives du 30 juillet prochain.


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Juin 2017 à 13:26 | | 0 commentaire(s)|

Moustapha Niasse tiendra une rencontre avec son Secrétariat exécutif suite à la publication des listes de BBY
Moustapha Niasse tiendra une rencontre avec son Secrétariat exécutif suite à la publication des listes de BBY
Va-t-on vers une divorce entre la formation politique de Moustapha Niasse et celle de Macky Sall ? En tout cas, les deux partis n'émettent plus sur la même longueur d'ondes depuis la publication des listes à la députation.

En effet, selon certains responsables de l'Afp, ils sont laissés en rade dans le partage des postes depuis les élections municipale de 2014. Ce responsable qui a requis l'anonymat, explique que leur compagnonnage n'était pas perçu de la même façon dans toutes les instances du parti mais aussi dans celles de BBY.

"Nous avons vécu dans notre chair des trahisons venant de l'APR depuis les élections municipales. Nous avons avalé beaucoup de couleuvres. On se contente à chaque fois de la portion congrue, c'est-à-dire des miettes et des poussières parce que nous sommes en face d'un parti qui se comporte comme un ogre qui bouffe tout", regrette notre source.

Elle renseigne d'ailleurs que l'Afp est perçue comme un parti "insignifiant". Notre interlocuteur qui estime ainsi que ces désagréments ont été planifiés par des membres du parti au pouvoir, confesse que sa formation politique est prête à sacrifier des postes pour garder son intégrité.

Cependant, elle précise qu'ils ont préféré passer sous silence tous ces actes pour des questions de discipline.

Très en verve, il n'a pas manqué parallèlement, de dénoncer la posture "diplomatique" de Moustapha Niasse qui, dit-il, a foi aux valeurs et à la parole donnée.

"On l'a alerté à plusieurs reprises en lui disant que nous ne partageons pas la méthode. Mais puisque c'est lui le chef, et en tant que militants disciplinés, on s'est toujours pliés à ses décisions. Mais aujourd'hui, l'Afp va réagir graduellement pour laver cet affront", avertit un autre responsable progressiste interrogé par Enquête.

Ce dernier renseigne d'ailleurs, qu'une rencontre du Secrétariat exécutif national du parti est prévue dans les prochains jours pour voir la posture à tenir.

"Lorsqu'on disait que Macky Sall était notre candidat, c'était une décision extrême. Donc, nous sommes capables de prendre toutes les décisions, fussent-elles extrêmes", prévient notre source.

Qui rassure que cette fois-ci, Mousatapha Niasse est en phase avec leur démarche. "C'est un homme qui ne veut pas de crise institutionnelle. Il veut qu'on gère cela en toute responsabilité et tout remettre entre les mains de Dieu", conclut le responsable "progressiste".

Enquête








Hebergeur d'image