leral.net | S'informer en temps réel

Mr le Président SECK, ne fuyez pas ce débat !

Depuis votre invite à un débat public et contradictoire à diffuser à la radio et à la télévision, faite à Idrissa SECK par le Président de l’Assemblée Nationale Mamadou SECK, le Peuple Sénégalais n’attend plus que sa tenue.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Décembre 2010 à 21:02 | | 2 commentaire(s)|

Mr le Président SECK, ne fuyez pas ce débat !
Il nous est appris malheureusement que ce beau débat en perspective et qui se devait d’opposer les Messieurs SECK –Idrissa SECK et Vous– n’aura finalement pas lieu. La cause de cette non-tenue est à chercher (r.f Journal le Quotidien du Lundi 27 Décembre 2010) dans la hardiesse de plusieurs responsables libéraux –et pas des moindres– proches du Président Wade de vous en dissuader ; afin de ne pas offrir une tribune au maire de Thiès. Mr Idrissa SECK, connu pour ses grandes dispositions et/ou prédispositions à beau parler et à bien parler, fait peut–être peur au point de susciter ce repli digne d’une mauvaise farce.

Ce beau projet de débat, qui faisait d’avance tant régaler tout un Peuple ne peut pas ne peut avoir lieu car le Peuple n’attend que ça. Ce vaillant Peuple, pour une première fois, a l’insigne honneur d’assister à un débat digne de ce nom devant opposer deux poids lourds de notre scène politique. Sachez Mr le Président qu’à l’heure actuelle, il n’y a rien de plus sage et éclairé pour vous et le landerneau politique Sénégalais que la tenue de ce fameux débat.

Sachez –Mr le Président– que l’occasion vous est faite à vous et aux autres politiciens de ce pays d’ouvrir une nouvelle ère dans vos manières d’échanger via la parole et qui est le DEBAT. L’heure Sénégalaise est maintenant à la tenue de réels débats tant populaire que démocratiques car nous –Sénégalais– en avons marre de ces sempiternelles querelles de clochers et de ces continuelles polémiques stériles de nos professionnels de la politique.

Qu'ils –nos politiciens– se la tiennent maintenant pour dit : les Sénégalais ne sont pas dupes, n’ont jamais été dupes et ne le seront jamais… De surcroît, ils –les citoyens– en ont vraiment assez de la stérilité des débats servis de temps à autre à travers les ondes et autres media analogues. La démocratie dans ses articulations recommande voire même exige aux politiques de débattre pour édifier les populations sur les grandes questions de l’heure car le tout concerne le CITOYEN, implique le CITOYEN et engage au premier plan le CITOYEN même si comme l’accoutumée tout est fait que de travers.

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, nous vous exigeons de ne pas vous débiner car il serait mal vu de votre part de ne pas « répondre » à l’invite –votre invite– adressée à Idrissa et acceptée par ce dernier.

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, nous sollicitons de vous –Mr le Maire de MBAO– de faire de votre mieux afin que ce projet de débat soit enfin et se tienne comme le veut le Citoyen Sénégalais, qui aujourd’hui, en fait de vive voix une injonction.

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, sachez qu’en défiant Mr Idrissa SECK vous vous êtes mis le pied à l’étrier ce qui donne comme conséquence logique le déclenchement des mécanismes de tenue de ce débat dont vous êtes et serez le seul et unique initiateur.

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, n’oubliez pas que Mr Idrissa SECK n’a jamais été demandeur. A la décharge du Maire de Thiés, nous pouvons souligner que c’est vous qui l’avez défié et parce que vous l’avez défié il ne pouvait que faire face à vous car vous y l’avez inexorablement contraint.

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, de deux choses l’une : soit vous acceptez d’aller au débat (ce sera tout à votre honneur) ou bien vous vous tenez à votre position de la dernière heure à savoir le refus (cela sera à votre préjudice).

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, tout comme Idrissa SECK vous avez l’obligation de débattre car en le défiant vous avez mis votre honneur en jeu. En tant que politique et grand responsable dans le P.D.S, vous ne pouvez pas vous permettre de ne pas jouer à ce jeu car même risqué sachez qu’il en est autant pour votre contradicteur. Les risques sont autant partagés de part et d’autre pour in-fine faire que vous partiez à chance égale avec votre futur solliciteur.

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, au moment où vous vous laissez mettre la pression jusqu’à décliner votre propre invite, sachez que ce débat tant attendu dépasse maintenant le simple cadre du débat pour devenir ainsi une question d’honneur.

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, refuser de débattre avec Mr Idrissa SECK alors que vous lui en avez contraint risque d’être une tache noire pour votre grande honorabilité.

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, en faisant ainsi vous vous exposiez et devant vos compatriotes mais aussi devant l’histoire à être rongé par la honte de cette plate dérobade des suites d’une sorte de prémonition défaitiste vous retenant par peur de l’adversaire.

Excellence, Mr le Président de l’Assemblé Nationale, je m’arroge sans_façon le droit de vous inciter à revoir votre position tout en vous encourageant –pendant qu'il vous reste une once de courage politique– à débattre, toujours débattre, beaucoup débattre et encore débattre.

Que le bon Dieu vous aide –Vous et votre compère IDY– à tenir enfin le défi de ce débat tant attendu à l’honneur du seul Peuple Souverain : le Sénégal et les Sénégalais.



Du peuple, par le peuple et pour le Peuple : BON DÉBAT ! ! !



Ababacar Sadikh SECK

secksadikh1@yahoo.fr

Un citoyen, partisan du débat Idy Vs Mamadou SECK...



1.Posté par DIALLO le 29/12/2010 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo sadikh! c 'est le peuple qui l'exige mais franchement je ne pense pas que M. Le president de l'assemblée veut s'y aventurer.une chose est claire personne au PDS n'ose cela même pas WADE car IDY a un don et n verve qu'ils n'ont pas et ils le savent très bien.

2.Posté par Karime Meissa Wade le 30/12/2010 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personne dans le PDS ne peut débattre avec IDY.
IDY a un don de DIEU et la maitrise du parlé...machallah
Mamadou Séck est un gore djiguéne, un sauppe mane et simplement un nullard...il le sait trés bien jamais il ne débattra avec IDY
mEME SON peRE aBDOULAYE FRANC MAçON WADE n'ose pas débattre avec le GRAND IDY

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image