Leral.net | S'informer en temps réel



Municipales au Cameroun: le parti de Biya rafle toutes les communes de Yaoundé

le 5 Octobre 2013 à 12:02 | Lu 539 fois

Municipales au Cameroun: le parti de Biya rafle toutes les communes de Yaoundé
Alors que la Commission communale de supervision de l’élection municipale à Yaoundé VII proclamait dans la nuit de mercredi dernier la victoire du Rdpc (63,13%) sur le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) (36,86%), son homologue de Yaoundé II travaillait encore sur ses additions et pourcentages. La participation des électeurs du septième arrondissement a franchi le seuil de la moitié et s’est fixée à 68,52%. Pour les 90 bureaux de vote qui s’y trouvaient, l’on comptait 28.900 inscrits. Mais, au bout du compte, ici comme partout, c’est la majorité Rdpc sortante qui a remporté la mise des sièges de conseiller.Ainsi, à 13 heures et demie, lorsque le magistrat Graces Bongueno, présidente de la commission de Yaoundé II achevait d’officialiser le verdict des urnes, les nombreux va-et-vient des politiques, membres de cette instance, avaient déjà permis de savoir que le Rdpc avait « encore gagné ». Sani Alhadji, délégué au sein de cette commission par l’Union des mouvements socialistes (Ums) plaisantait même avec les nombreux supporters du Rdpc qui ont accueilli par des hourrahs et des applaudissements leur victoire : 51%. Contre 29,5% au Mrc, 11% à l’Undp, 4,3% à l’Udc et 4% à l’Ums. Deux heures après, c’était au tour de Yaoundé VI de poursuivre la série. Le Rdpc avec ses 24 716 électeurs a remporté 56,24% des suffrages. Le parti ne partagera donc pas l’assemblée communale avec le Sdf (26,41%), l’Undp (10,94%) et l’Ufp (6,44%). La dernière proclamation est survenue à Yaoundé I peu avant le début de la soirée. Le Rdpc y a réalisé son meilleur score, si l’on s’en tient uniquement au pourcentage : 70,33% ; contre 29,67% au Mrc. C’est également à Yaoundé I que les électeurs se sont le plus mobilisés : 70,32% de taux de participation. A Yaoundé IV et V, le Rdpc faisait cavalier seul. Il a donc remporté le scrutin municipal sans coup férir. Une « formalité » célébrée par les militants du coin qui devisaient gaiement à l’antenne Elecam dans la commune de Yaoundé IV. Attendant « en famille » les résultats. Au point que le président de la Commission communale de supervision de l’élection municipale à Yaoundé IV tenait à faire la proclamation sur une rue passante, pour donner un peu plus de solennité à l’affaire. –