Leral.net | S'informer en temps réel



Mutation artistique : Saneex, le bouffon, Guèye, le responsable et Bour Gueweul, l’intègre

Rédigé par Massene Diop le 5 Septembre 2016 à 22:47 | Lu 366 fois

En regardant le téléfilm Sanex, la série buzz, Wiri Wiri, en passant par le feu follet, Bour Gueweul, les spécialistes de l’art dramatique et de la comédie, se sont rendus compte d’une mutation artistique de Saneex Samb qui, jadis, mettait en avant ses talents de bouffon burlesque qui faisait rire. Alors qu’aujourd’hui, Cheikhou Guèye, de son vrai nom, essaie de sentir plus confortable dans des rôles sérieux, sans grimaces, danses… ou encore des insultes. Trop fort (voir les vidéos).


Même si son rôle de Guèye, dans Wiri Wiri, a été très bien maitrisé artistiquement, n’empêche que les Sénégalais sont nostalgiques du bouffon qui, dans la première ébauche du groupe Soleil Levant (Sanex), faisait rire tout le monde avec ses lunettes futuristes. On se remémore aussi le fameux Saneex Samb, vulgaire, rigolo qui montait sur l’arbre de la maison, après avoir bu le lait caillé qu’Aladji avait réservé pour ses «rawanes».
Ou encore sa conversation dans la chambre avec le neveu d’Aladji qui, selon Saneex, l’avait accusé d’être porteur du virus du Sida. Que dire de sa danse dans Mbaye Bercy, sans oublier sa raillerie sur l’émancipation de la femme et la planification familiale avec les trois amies de sa femme. 

Toutefois, aujourd’hui, Saneex, le burlesque veut devenir plus sérieux avec le personnage de Guèye dans Wiri Wiri ou encore Bour Gueweul qui incarne la noblesse de caractère. Toutefois, il reste indéniable que le Saneex qui accroche plus les Sénégalais restera toujours le bouffon qui fait rire tout le Monde tout en insultant parfois. Ou bien…

Massène DIOP et Libasse Thiaw LAYE