leral.net | S'informer en temps réel

Mutinerie à Rebeuss : Un garde pénitentiaire met les pieds dans le plat

L’Administration pénitentiaire a joué la transparence. Son directeur, le Colonel Daouda Diop, a révélé que la mutinerie survenue à Rebeuss a provoqué un mort et 41 blessés. D’autres informations, non vérifiées pour le moment, font état d’un bilan plus lourd.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Septembre 2016 à 11:02 | | 14 commentaire(s)|

Dans tous les cas, on aurait tenté de maquiller les faits, selon un garde pénitentiaire joint par Le Populaire et qui a préféré garder l'anonymat. « Aujourd’hui, les gardes ont tiré des balles blanches. Beaucoup de balles ont été gardées par quelques détenus. Comment on peut dire qu’un détenu a frappé sa tête contre le mur ? Qu’on ne nous prenne pas pour des fous », s’est désolé le gardien. Poursuivant son propos, il révèle : « Pour masquer la réalité, ils ont versé du sable sur les traces de sang pour les cacher. Mais c’était peine perdue ».

Embrayant sur les difficultés dans les maisons d’arrêt de la capitale, il ajoute : « Dans les prisons de Dakar, les détenus ne mangent pas bien. Et le mode de fonctionnement qu’ils veulent faire dans ce pays ne pourra pas prospérer. Car le corps a grandi, on a maintenant des inspecteurs. S’ils croient que la solution, c’est d’amener les détenus dans les régions, ils se trompent ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image