leral.net | S'informer en temps réel

NDIAGANIAO : Une « deum » ne veut pas payer sa dette après avoir mangé l’enfant de sa semblable

LERAL.NET - Une dette. C’est ce qui est à l’origine du différend qui met aux prises deux femmes sorcières du village de Ndiaganiao. L’affaire a atterri devant le commandant de Brigade de gendarmerie de Mbour.


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Avril 2011 à 10:36 | | 12 commentaire(s)|

C’est S. D qui réclame une dette à C. F. Une dette on ne peut plus particulière car S. D dit avoir prêté son enfant, il y a quelques années à C. F pour être transformé en mets. En retour cette dernière, devait en faire de même. Seulement, C. F n’a pas voulu respecter sa promesse. Mais S. D ne lui lâche pas les basques et n’arrête pas de réclamer son « dû » qui se trouve être le fils de son amie sorcière. Celle-ci ne voulant pas voir son enfant dévoré, se propose à sa place. Ce que S. D n’accepta pas. Elle veut l’enfant et rien d’autre. N'obtenant pas gain de cause, S. D entre en possession de l’enfant de C. F qui se retrouve dans le coma. L’intervention du chef de village est demandée par la « débiteuse » pour libérer son fils des jougs de la « créancière ». Cette dernière, finit par lâcher prise suite à l’insistance du chef de Village. Seulement l’affaire ne s’arrêtera pas là puisque les deux sorcières ont été convoquées par le commandant de gendarmerie de Mbour qui a eu écho de l’affaire. Et devant le Commandant Bâ, les deux femmes qui ont été invité à mettre un terme à leur pratique, à savoir manger des êtres humains, ont promis de sursoir à leur besogne. Qui disait que le « deum » n’existe pas ?



1.Posté par Fiaane le 29/04/2011 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela n'existe pas , et votre article est nul, nul , nul.

Ki a une fois vu une personne manger une personne, le canibalisme n'a jamais exister au sénégal

DOULE WAYE

2.Posté par sgbs le 29/04/2011 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

commandant mouy toul dé .

légui wa NDIAGANIO wakh lén li moy lane!!!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par fatou le 29/04/2011 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kouné amoule dala diapoule cé depuis le temps du prophéte psl les homs qui etait parti au djihad certain d entre eux on bu ds la mer qu on lé avait interdit cé cé leur dexendant qui sont tjr la ke dieu ns protége

4.Posté par cheikhgayeislam le 29/04/2011 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALLAHU AKBAB ,
L'ISLAM N'A PAS DE GUIDE UNIQUE C'EST POURQUOI N'IMPORTE QUI PEUT DIRE SUR MUHAMMAD (PSLF) CE QUE BON LUI SEMBLE.
SANS GUIDE NOUS RIQUONS DE PERDRE UN JOUR CIMPLETEMENT LE RESTE DE LA SOURCE PURE DE NOTRE RELIGION.
IL FAUT BEAUCOUP LIRE APPRENDRE INTELLIGEMMENT, DISCUTER, POUR DISTINGUER CE QUE LES JUIFS ET COMPAGNIE ONT LEGUER A L'ISLAM.

5.Posté par waaw le 29/04/2011 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@fiaane;ça n'existe pas?et cette histoire,alors?
arrêtez de faire l'intéréssant,si l'histoire telle que racontée est vraie,il n'ya pas de doute que le deum exite.

6.Posté par gorgui le 29/04/2011 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

histoire à dormir debout! on dirait un conte de fées!

7.Posté par schwarzeraal le 29/04/2011 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce n´est pas la premiere fois qu´une telle histoire de dette se présente á mbour devant le commissariat de police qui a cherché qui a cherché de regler la dette avec de la viande de boeuf mais sans effet , l´´une des dames voulait de la chair humaine á savoir l´enfant de l´autre.existe ou n´existe pas le legislateur doit trouver des moyens juridiques pour regler ces differents qui se passent á l´´interieur du senegal.il faut avancer

8.Posté par tnd le 29/04/2011 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si cette histoire de deum existe bel e bien ce la confirme l emission de tfm de wareef de deguene chimere. moi qui vous le raconte une fois une grande dame c une peul vivant dans quartier très connu di na soutoural ndakh yalla soutoura la beug. Un jour en descendant dans un taxi arrive dans un angle du coin la dame ma intercepter pour soidisant me saluer mais c qui est impressionnant j 'ai vu sa poitrine à la dame rempli de cheveux blancs je l ai vu je te le jure personne ne me la raconte sur le coup elle avait un long coup avec la poitrine rempli de cheveux blancs c incroyable jamais je ne croyais a ces choses la avant.

9.Posté par barang le 30/04/2011 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dou touss

10.Posté par issa le 30/04/2011 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE SENEGAL EST TIRAILLE ENTRE LA RELIGION ET LE FETICHISME, OR QUE QUI DIT RELIGION S'ABTIENT DE TOUTE CROYANCE FETICHE.DIEU A DIT DANS LE SAINT CORAN QU'IL N'A CREE QUE LES ANGES,LES DJINN ET LES PERSONNES. REMARQUER UNE CHOSE QUE QUAND UNE PERSONNE EST ACCUSEE DE SORCIERE C'EST QU'ELLE EST PAUVRE.YALLA NA NOU MOSAL SI NIAK.

11.Posté par ibou le 30/04/2011 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c histoires j pense k cest de la simple fiction.les accusés sont souvent des gens démunis j n'ai jamais un richard etre traité de deum comme disait un également un grand erudit.

12.Posté par anonymous le 16/09/2012 02:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous savez c koi le blém dans le net c ke ceux qui commentent en disant que deum amoul khamougnou senii maam bayil lén laakh bi

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image