leral.net | S'informer en temps réel

NE REMPLISSANT PAS LES NORMES DE SECURITE Le stade Demba Diop dans le viseur de la Caf

Gestion des infrastructures sportives, le Sénégal épinglé. Selon la commission d’organisation des compétitions interclubs de la Caf, «le stade Demba Diop ne répond pas aux normes de sécurité». Le Sénégal doit rectifier le tir le plus tôt possible. Avant l’arrivée des experts de l’instance dirigeante du football africain prévue entre décembre et janvier. Sinon…
L'Observateur


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Novembre 2008 à 14:10 | | 0 commentaire(s)|

NE REMPLISSANT PAS LES NORMES DE SECURITE Le stade Demba Diop dans le viseur de la Caf
En réunion le week-end dernier au Cameroun en prélude de la finale de la ligue des champions, Coton Sport de Garoua-Al Ahly, la commission d’organisation des compétitions interclubs «est revenue sur les échanges de courriers entre le Sénégal et la Caf». Cela à la suite «des rapports des délégués de la confédération africaine qui s’étaient déplacés à Dakar pour superviser les matchs des clubs sénégalais dans les différentes compétitions africaines». Une visite lors de laquelle ils se sont rendu compte de certains manquements. «Le stade Demba Diop ne remplit pas les normes internationales de sécurité. Il n’y a pas d’aération dans les vestiaires et une partie de la pelouse est ensablée. Ces griefs ont été portés à la connaissance des dirigeants du football sénégalais qui avaient, dans un premier temps, répondu». Mais, lors de la dernière réunion, la commission d’organisation des compétitions interclubs a décidé d’«envoyer entre décembre et janvier des experts pour procéder à la validation des terrains et des hôtels et si rien n’est fait » le stade Demba Diop pourrait être déclaré impraticable. Interpellé sur la question, le secrétaire administratif du comité de normalisation dit «n’avoir pas encore reçu le courrier de la dernière réunion. Ce que nous avons reçu, la Caf le fait tous les deux ans. C’est un courrier qui nous demande de faire le listing des stades aptes à accueillir les compétitions internationales et les hôtels». Mais, Ass Mamoune Sèye précise qu’il «y a deux ans, il était fortement question d’améliorer les infrastructures surtout en termes de vestiaire et de toilette. C’est valable aussi pour le stade Léopold Sédar Senghor. À trois reprises, des recommandations ont été faites». La commission d’organisation des compétitions interclubs a pris, lors de la réunion tenue au Cameroun, la décision de démarrer «les préliminaires de la ligue africaine des clubs champions au mois de mars 2009».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image