leral.net | S'informer en temps réel

NOUVEAU CODE DE CONDUITE DES «LIONS» : De l'amende à l'exclusion, en passant par les primes entre 500 000 et un million de francs

Le Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) composé de 23 membres tarde à promulguer le Code de conduite des « Lions » qui a été discuté à Paris, à la veille du match d'Aalborg contre le Danemark, le 27 mai dernier. Un libellé qui fait mention de sanctions allant de l'amende à l'exclusion de tout joueur qui manquerait à ses obligations en direction des responsables, des sponsors et de la presse, sans compter les primes graduées de 500 000 à un million de francs Cfa.


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Juin 2010 à 06:33 | | 0 commentaire(s)|

NOUVEAU CODE DE CONDUITE DES «LIONS» : De l'amende à l'exclusion, en passant par les primes entre 500 000 et un million de francs
Le Code de conduite ou Charte de bonne conduite devrait être bientôt promulgué par le Comité exécutif (Ce) de la Fédération sénégalaise de football (Fsf). Un Code qui avait fait l'objet de plusieurs heures de discussions, en présence du directeur de la Haute compétition (Dhc), Ahmet Dieng, des fédéraux avec le président Me Augustin Senghor, Cheikh Seck et Louis Lamotte. De même que le staff technique conduit par Amara Traoré, avec Abdoulaye Sarr, Mayacine Mar et Ferdinand Coly. Ainsi que tous les joueurs, dont les intérêts étaient défendus par Mamadou Niang, Pape Malickou Diakhaté et Souleymane Diawara. Et c'est dans la salle de réunion de l'hôtel l'ex-Holidays ln rebaptisé Best Western, à Paris, que la Tanière s'est accordée sur une mouture qui a été remise aux joueurs par le manager général, Ferdinand Coly. Un Code qui fixe les devoirs et les responsabilités des joueurs pour restaurer l'image des «Lions». Ainsi, il prévoit notamment des amendes et même l'exclusion pour les internationaux qui manqueraient à leurs obligations vis- à-vis des dirigeants, des sponsors et des médias, avant de recenser les grands principes de cette Charte de bonne conduite. La question des primes qui avait même bloqué les discussions a aussi été résolue. Elles seront désormais payées de manière graduelle et vont varier de 500 000 à un million de francs Cfa. En plus, il ne sera plus question de rembourser des billets d'avion sur la base d'un forfait à hauteur de 1,7 million de francs Cfa, comme par le passé. Même si la promulgation où l'homologation tarde à être matérialisée par l'instance fédérale, un membre du Comité exécutif de soutenir que le bureau se réunira la semaine prochaine pour valider cette nouvelle Charte de la Tanière. Mais il reste à savoir si la Fédération va s'engager à la rendre publique dans un souci de transparence et d'ouverture.

Mbaye Jacques DIOP
Source Le Populaire






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image