leral.net | S'informer en temps réel

Nafi Ngom Keïta face au "sauve qui peut" : "Je ne polémiquerai pas"

C’est le sauve qui peut pour les responsables indexés dans le rapport de l’Office nationale de lutte contre la corruption et la concussion (Ofnac). Chacun des responsables épinglés tente de relever des manquements dans la démarche des enquêteurs pour se dédouaner. Mais Nafi Ngom Keïta refuse d’entrer dans leur jeu.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Mai 2016 à 14:12 | | 2 commentaire(s)|

Le dernier rapport de l’Ofnac agite l’administration publique. Les autorités épinglées dans ces rapports ripostent vigoureusement pour remettre en cause le travail effectué par Nafi Ngom Keïta et son équipe. S’ils ne relèvent des coups bas politiques, ils soutiennent que la période de l’enquête ne les concerne pas ou plutôt encore brandissent des preuves pour accuser des manquements dans la procédure.

Dans cette logique, le maire de Sébikotane, Abdoulaye Lô, qui revenait sur les dénonciations de malversations et de marchés fictifs effectués par des agents municipaux, explique que l’Ofnac devait préciser la période que concerne cette enquête qui est antérieure à leur magistère.

Le Directeur général du Coud, Cheikhou Oumar Hann, quant à lui, fait savoir que certaines supposées malversations sont des décisions prises avant sa prise de fonction. Il fait savoir que la démarche de l’Ofnac s’apparente plus à un acharnement contre sa personne. Face à ces attaques, indique buzz.sn, Nafi Ngom Keïta se refuse à toute polémique. Interrogée sur la question par la Rfm, elle soutient : « Je ne polémiquerai pas » avant de noter que les services de sa structure ont fait un travail professionnel, et c’est tout.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image