leral.net | S'informer en temps réel

Nafi Ngom Keïta sur la lutte contre la corruption : « Elle concerne plus la jeunesse et un engagement fort est attendu de tout un chacun »

La présidente de l’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Nafi Ngom Keïta, a invité, ce mercredi, en marge de la journée mondiale de lutte contre la corruption, la jeunesse et la population sénégalaise à se mobiliser contre la corruption. L’Ofnac compte sensibiliser la jeunesse afin que cette génération de demain soit imbue de valeurs intègres, dynamiques et porteuses de valeurs citoyennes.


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Décembre 2015 à 08:11 | | 4 commentaire(s)|

Nafi Ngom Keïta sur la lutte contre la corruption : « Elle concerne plus la jeunesse et un engagement fort est attendu de tout un chacun »
« Le fait de corrompre et le fait de se faire corrompre relève à la fois de la responsabilité individuelle et collective », a déclaré la présidente de l’Ofnac. Pour éradiquer ce fléau, l’Ofnac a tenu à étaler sa stratégie de sensibilisation, lors de cette journée qui a pour thème : « J’aime mes enfants, je les prépare à faire face à la corruption et à la fraude ». Ainsi, dit-elle, « la rencontre de cette après-midi (hier, ndlr) s’inscrit dans le cadre des activités de sensibilisation de l’Ofnac à l’endroit de la population sur toute l’étendue du territoire nationale ».

Selon, Nafi Ngom Keïta, l’un des objectifs de cette journée, c’est la mobilisation contre ce fléau qui est la corruption. Pour elle, en participant à cette cérémonie, avec une aussi forte présence de la jeunesse et du monde de l’éducation, les enfants ont compris que la lutte contre la corruption les concerne plus et c’est un engagement fort qui est attendu de tout un chacun ». D’ailleurs, elle souhaite que « la génération de demain soit imbue de valeurs intègres, de compétence et de protection du bien publique ». D’où, l’importance de la mobilisation de la jeunesse dans cette journée.

La présidente de l’Ofnac invite les élèves et enseignants à se mobiliser pour lutter contre la corruption. Car, conclut-elle, les conséquences sur l’éducation de nos enfants et sur les familles sont incalculables. Ainsi, elle annonce des campagnes de sensibilisation dans les écoles, les collectivités éducatives, les daaras et les universités.

Pour rappel, l’Ofnac est chargée de recevoir et de traiter les recommandations des personnes publiques et morales sous la forme de plainte et de dénonciation. Aussi, de diligenter des enquêtes, des investigations, des audits et des vérifications à l’issue desquelles les rapports sont transmis au procureur de la République. « Nous avons le devoir de sécuriser et d’accroître la transparence au niveau nationale, de recevoir, de contrôler et de réviser le patrimoine des personnes assujettis », informe-t-elle.

Fara Mendy






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image