leral.net | S'informer en temps réel

Nafissatou Diop Cissé : "Idrissa Seck ne critique pas, il lance des invectives"

Après la réplique allusive de Macky Sall à Idrissa Seck à Mbour, c’est Me Nafissatou Diop Cissé qui s’y met dans un entretien accordé à Sud Quotidien. A l'en croire, le président du Conseil départemental de Thiès croit détenir toutes les solutions ». Or, il ne peut se prévaloir d’un « bilan meilleur » que celui de son successeur à la Primature, encore moins en tant que directeur de campagne de Abdoulaye Wade. Pour elle, Idy « ne critique pas ; il lance des invectives ».


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Décembre 2015 à 12:47 | | 45 commentaire(s)|

Interrogée sur la sortie de son ex-camarade de parti, Nafissatou Diop Cissé déclare : "Cela me gêne beaucoup de parler de Idrissa Seck car j’avais juré de ne plus parler de lui. Et d‘ailleurs, je n’ai pas voulu réagir à ses propos au lendemain de sa visite à Touba. Il se trouve, cependant, que je suis une actrice politique et, par conséquent, je ne peux pas me débiner sur certains sujets. J’ai choisi de faire la politique et je dois me prononcer sur les sujets qui intéressent le Sénégal en général, et l’Apr en particulier, parti auquel j’appartiens".

Ces précisions faites, la responsable de l’Apr à Kaolack, d'ajouter : "Idrissa Seck est dans son rôle d’opposant et il en a le droit. Mais, en tant qu’ancien Premier ministre, a-t-il fait mieux que Macky Sall ? Il a quand même été directeur de campagne de Me Abdoulaye Wade et, celui-ci a été élu au 2ème tour en 2000. Alors que le Président Maky Sall, en sa qualité de directeur de campagne en 2007, a fait élire le même candidat et ceci dès le premier tour. Quelles réalisations d’ailleurs peut-on mettre dans le compte de Idrissa Seck Premier ministre ? Peu de choses. En revanche, Macky Sall Premier ministre a eu une appréciation positive du Président Wade qui a dit publiquement que c’est l’homme qui a permis à ses projets de prendre forme au point d’ailleurs de le faire réélire. Et la finale a été la Présidentielle de 2012 qui a vu le candidat Sall battre à plate couture celui qui rêvait de devenir 4ème Président. Il a plutôt été 5ème sur la liste".

Sur l'allusion du chef de l'Etat à l'endroit d'Idrissa Seck, Me Cissé a souligné n'avoir pas entendu de nom avant d'indiquer : "Ce que je sais, c’est que le Président est un homme politique qui accepte de recevoir des coups. C’est un homme calme, mais qui sait aussi se défendre. Je crois qu’il faut prendre ses propos comme ceux d’un politicien qui répliquait à toutes les attaques dont il fait l’objet. Et il l’a fait dans la politesse et la sérénité qu’on lui connaît. J’ai assisté plusieurs fois à des réunions ou quelqu’un traitait les gens de tocards, qui les humiliaient. Suivez mon regard".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image