leral.net | S'informer en temps réel

Naissance d’un nouveau parti : La mouvance présidentielle se renforce

Les rangs de la mouvance présidentielle se sont agrandis. Pour cause, le mouvement dénommé "Convention nationale des travailleurs" de Euleuk Sénégal est devenu un parti. Dirigé par le président du Conseil de surveillance de l’Agence pour la promotion et le développement de l’artisanat, ce nouveau parti a été porté sur les fonts baptismaux à Mbour devant un parterre de personnalités.


Rédigé par leral.net le Dimanche 31 Juillet 2016 à 22:55 | | 2 commentaire(s)|

Naissance d’un nouveau parti : La mouvance présidentielle se renforce
« Nous avons transformé notre mouvement en parti parce que nous estimons que la légalisation du parti est juste une étape qui permet aux formations politiques de pouvoir s’ouvrir comme les autres au niveau national. Nous avions une organisation politique qui va nous permettre de nous aider dans notre ambition et notre volonté ferme d’accompagner le président de la République à aller au bout de ses ambitions. Et de tout faire pour qu’il ait son second mandat. Lequel va lui permettre de réaliser tous ses projets », a expliqué M. Papa Hamady Ndao, président de ce parti. Poursuivant, ce dernier d’ajouter : « Nous avons vu qu’il nous faut encore plus d’espace. Nous avons vu qu’il nous faut encore plus de missions. En un mot un autre cadre qui pourra nous permettre d’accueillir toutes ces Sénégalaises et ces Sénégalais qui veulent accompagner le président et qui ne sont pas à l’Alliance pour la République. Et qui voudraient trouver un cadre beaucoup plus citoyen que politique. Un cadre beaucoup plus porté sur le développement que vers la politique politicienne ».
Ce parti qui vient de naître a été jumelé à un forum sur l’artisanat et l’émergence économique. Occasion donnée aux artisans de la Petite Côte de mettre en exergue les problèmes auxquels ils sont confrontés avant de demander des solutions à ces doléances.
Cette initiative, selon M. Ndao « rentre dans le cadre de cette nouvelle démarche, de cette nouvelle dynamique que nous concevons politique de développement pour accompagner le président de la République dans ses missions », a-t-il fait savoir.
« Ce n’est pas un parti de plus parce que vous amenez une valeur ajoutée dans ce concert par rapport à toute cette grande coalition qui va accompagner le président de la République, vous avez votre place, les parti qui sont dans la coalition vous accueillent », a dit le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Mamadou Talla qui a rehaussé de sa présence cet événement.
Mariama Kobar saleh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image