leral.net | S'informer en temps réel

Naufrage du Joola - Les terribles confidences de Saliou D : "Depuis la mort de mon père, mes sœurs se prostituent pour manger"


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Septembre 2014 à 12:37 | | 0 commentaire(s)|

Naufrage du Joola - Les terribles confidences de Saliou D : "Depuis la mort de mon père, mes sœurs se prostituent pour manger"
Il y a douze ans, ce 26 septembre 2014, que le "Joola" disparaissait au large des côtes gambiennes, à son bord 1863 personnes. Cette catastrophe, la plus grande dans l'histoire maritime du monde, continue de faire des victimes. À Ziguinchor, comme partout ailleurs à travers le pays, ceux qui ont perdu un soutien, vivent un véritable martyre. C'est le cas pour Saliou D qui avait perdu son père dans le naufrage. Non seulement, il cherche le diable pour lui tirer la queue, mais aussi, il fait face à un problème beaucoup plus coriace consistant à gérer la famille comme le faisait le défunt père. "Je ne suis pas en mesure d'imposer mon autorité dans ma propre maison. Je suis sans emploi, et assurer les trois repas relève d'un véritable parcours de combattant", explique-t-il dans L'As. Et Saliou de renchérir : "Mes sœurs font n'importe quoi dans la maison. Elles se prostituent et reçoivent à n'importe quelle heure des hommes chez moi". Pour les festivités marquant le naufrage du "Joola", organisées chaque année au port de Ziguinchor, il pense que celles-ci ne sont que pour l'œuvre des politiques. Car, pour lui, les urgences sont là et jusqu'à présent rien n'a été fait dans ce domaine. "Il faut prendre en charge les rescapés qui souffrent de traumatisme, les pupilles de la nation, et enfin les familles des victimes", plaide-t-il.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image