leral.net | S'informer en temps réel

Ndiassane – Habillé d’un boubou offert par Ndèye Penda Tall : Le khalife général des khadres Mame Bouh déroule le tapis rouge à Idrissa Seck

Mame Bouh Mamadou Kounta, khalif de Ndiassane, a témoigné toute sa satisfaction à Idrissa Seck, en insistant sur les liens entre ce dernier et les membres de la famille Kountiyou.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Décembre 2015 à 15:07 | | 18 commentaire(s)|

Ndiassane – Habillé d’un boubou offert par Ndèye Penda Tall : Le khalife général des khadres Mame Bouh déroule le tapis rouge à Idrissa Seck
Idrissa Seck à la tête d’une forte délégation, est venu se recueillir auprès du khalif général des Khadres, Mame Bouh Mamadou Kounta. Vêtu d’un grand boubou bleu ciel Jetzner, Mame Bouh a révélé que son habit lui a été offert en guise de cadeau par Ndéye Penda Tall, épouse d’Idrissa Seck, qui ne manque jamais de lui envoyer des cadeaux. Le khalife de Ndiassane s’est dit très honoré de recevoir Idrissa Seck. Mame Bouh s’est réjoui que le président du Conseil départemental de Thiès compte parmi ses amis et plus proches collaborateurs, des enfants de El hadji Abdoulaye Kounta, notamment Sidy (homonyme d’un fils d’Idy), Baba Kounta, des petits fils du fondateur de Ndiassane. «En Sidy et Baba Kounta, vous avez de solides attaches à Ndiassane. Nous n’avons que nos prières. Votre venue représente beaucoup pour nous. Et nous allons formuler des prières pour vous», confie le khalife de Ndiassane. Auparavant, Mouhamed Kounta, fils aîné du khalife, par ailleurs président de la Commission de l’organisation du gamou, a magnifié les valeurs incarnées par Idrissa Seck, qui est dans les cœurs des habitants de Ndiassane. «Notre visiteur n’est pas un hôte ordinaire. Idrissa Seck est attaché à Ndiassane. L’entrée en politique d’Idrissa Seck a amené la cité sur le champ politique. Si bien qu’aujourd’hui, les uns et les autres ont des positions divergentes. Mais à Ndiassane, la majorité des habitants vous portent dans leur cœur, même s’ils disent qu’ils ne vous voient pas souvent. Je me rappelle une fois, vous êtes parti à Tivaouane. Les jeunes se sont couchés sur la chaussée pour exiger que vous passiez à Ndiassane, tellement ils ont de l’affection pour vous», rappelle-t-il.

L’attachement de Ndiassane à Idy

«Aucun leader politique ne dispose de la sympathie dont vous bénéficiez à Ndiassane, surtout chez les jeunes. On ne vous entend jamais polémiquer, mais vous apportez toujours des observations pertinentes par rapport au débat national. Les gens attendent toujours vos déclarations, parce qu’on en tire des enseignements», souligne Mouhamed Kounta. «Cela veut dire qu’on vous prête une oreille attentive par rapport aux débats politiques et culturels. Et avec le Saint Coran, vous avez réussi à décomplexer certains intellectuels. Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux vous imitent sur ce chantier en apprenant le Saint Coran. Notre père, Imam Bécaye Kounta, vous estimait beaucoup pour votre sagesse. Il s’émerveillait devant l’étendue de votre culture islamique. Vous êtes un homme loyal et fidèle. Vous nous avez honorés de votre présence à Ndiassane», soutient Mouhamed Kounta. «Nous n’avons qu’une seule recommandation. Ce que vous avez fait à Thiès (les chantiers de Thiès), il faudra le reproduire partout au Sénégal. Si vous le faites pour les 14 régions, les Sénégalais ne s’en porteraient que mieux», conseille-t-il. Le khalife de Ndiassane a salué les largesses de Ndéye Penda Tall et a formulé des prières pour le «Rewmiste» en chef.
L'Obs






Hebergeur d'image