leral.net | S'informer en temps réel

Ndigueul : Wade annule la manifestation de vendredi

Le Khalife général des mourides est passé par là. Serigne Cheikh Sidy Makhtar a lui-même saisi Me Wade qui a finalement reculé. En Comité Directeur (CD) ce mercredi, le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) a pris d'autres décisions. Principalement celle de confirmer Karim Wade comme son candidat à la prochaine présidentielle de 2017 ou 2019.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Mars 2015 à 21:45 | | 14 commentaire(s)|

Ndigueul :  Wade annule la manifestation de vendredi
Sur ce point, les libéraux ne reculent point. Et forts de ce fait, ils n'excluent pas de boycotter lesdites échéances électorales. L'autre plan étant de tout faire pour que les élections ne se tiennent pas au Sénégal. Notre reporter sur place renseigne que le CD a été présidé par le secrétaire général national, Wade qui est reparti sans faire de déclaration. La condamnation dudit candidat à six (6) ans de prison et 138 milliards d'amende au coeur des débats, le PDS dénonce une "manoeuvre politique" à laquelle ils apporteront une "réponse politique".


Nous y reviendrons.

Dié BA pressafrik.com

Le khalife général des “Mourides” interdit le meeting de Wade : Me Madické Niang, violemment pris à partie


Le Pape du Sopi sursoit au meeting qu’il avait prévu de tenir, ce vendredi, à la Place de l’Obélisque. Cela fait suite à l’intervention du khalife général des “Mourides” qui a appelé Me Abdoulaye Wade au téléphone pour le convaincre.
”Me Abdoyulaye Wade est un talibé mouride et il ne peut ne pas être sensible à l’appel du khalife général des Mourides”, a déclaré Babacar Gaye, porte-parole du Parti démocratique sénégalais (Pds). Ce dernier a donné rendez-vous aux militants, dans les prochains jours, pour remettre ça.
Madické Niang désavoué
Cette décision du Secrétaire général national du Pds de renoncer à la tenue du meeting initialement prévu, après-demain, cette décision n’est pas du goût de tous les militants, dont certains n’ont pas manqué de le manifester. Selon des sources qui ont pris part à ce huit clos, un militant s’en est vertement pris à Me Madické Niang, qui a fait part de son échange avec le porte-parole du khalife général des “Mourides”.
‘Nous ne croyons pas à ce que vous racontez!” ,lance, furax, un militant devant Me Wade, confie à Actusen.com une source ayant pris part à la réunion.
”Les propos de Bass Abdiou Khadre n’engagent que lui”, ajoute-t-il. D’après beaucoup de militants, cette démarche du porte-parole du khalife des mourides n’est dicté par le régime qui, disent-ils, a peur la confrontation.

actusen.com

https://www.facebook.com/SENCARICATURE?fref=photo
https://www.facebook.com/SENCARICATURE?fref=photo






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image