leral.net | S'informer en temps réel

Négociations Gouvernement et Syndicats d'enseignants : Le Grand Cadre intransigeant sur les indemnités de logement

Les indemnités de logement constituent la pomme de discorde entre l’Etat du Sénégal et les enseignants. Le Grand Cadre des Syndicats réclame toujours les 40 mille francs Cfa de plus sur les 60 milles francs d'indemnité versés par l’Etat. La prochaine rencontre est prévue le lundi prochain pour le dernier round.


Rédigé par leral.net le Samedi 25 Avril 2015 à 11:41 | | 11 commentaire(s)|

Négociations Gouvernement et Syndicats d'enseignants : Le Grand Cadre intransigeant sur les indemnités de logement
Les enseignants ne sont pas prêts à céder sur le point concernant leurs indemnités de logements malgré les directives données par le Premier ministre, Mahammed Boun Abdalah Dionne, et les efforts effectués par l’Etat du Sénégal sur les autres points inscrits sur la plateforme revendicative. C'est au niveau des indemnités de logements que les négociations bloquent. Les enseignants exigent les 40 mille francs de plus sur les 60 mille francs Cfa d'indemnité versés par l’Etat. De son côté, le gouvernement du Sénégal semble être inflexible sur la question. D’ailleurs, avant même cette rencontre, M. Dionne, lors de son passage à l’Assemblée nationale, le jeudi dernier, avait déjà vendu la mèche devant les députés en disant que le gouvernement ne sera pas en mesure de procéder à cette hausse que le budget du Sénégal ne pourra pas supporter. Et, le ministre de la Fonction publique, Mme Viviane Bampassy, a réitéré les propos du chef du gouvernement.

Par ailleurs, le Grand Cadre maintient toujours le flou sur la levée du mot d’ordre de grève. « Dès ce soir (hier, Ndlr), nous allons donner des comptes rendus fidèles des propositions du Premier ministre à l’ensemble de nos bases. La suspension du mouvement n’est pas à l’ordre du jour. Nous allons nous baser sur ce que la base appréciera après ce compte rendu fidèle. Et nous donnerons des propositions officielles », renseigne le coordonnateur Mamadou Lamine Dianté qui dit toute son insatisfaction par rapport aux propositions faites par le Premier ministre. Pour lui, le partenariat doit être gagnant-gagnant.






Hebergeur d'image