Leral.net | S'informer en temps réel



Nelson Mandela : « Je n’ai jamais été un saint »

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 11 Octobre 2010 à 04:03 | Lu 1098 fois

Nelson Mandela appelle le monde à ne pas le voir comme « un saint » et raconte les doutes et souffrances qui ont jalonné sa vie, dans un nouveau livre à paraître cette semaine et dont de larges extraits sont publiés par le journal sud-africain « Sunday Times ».


Nelson Mandela : « Je n’ai jamais été un saint »
« Conversations avec moi-même » rassemble des conversations enregistrées et des lettres et notes rédigées sur plusieurs décennies par celui qui est devenu en 1994, après des années de lutte contre le régime d’apartheid et près de trois décennies derrière les barreaux, le premier président noir de l’Afrique du Sud.

Le livre, préfacé par Barack Obama, fait l’objet d’une sortie mondiale mardi mais ne sera en vente en France qu’à partir de jeudi (Editions de la Martinière).

« L’un des problèmes qui m’inquiétait profondément en prison, concernait la fausse image que j’avais sans le vouloir projetée dans le monde ; on me considérait comme un saint », écrit-il.

« Je ne l’ai jamais été, même si l’on se réfère à la définition terre à terre selon laquelle un saint est un pécheur qui essaie de s’améliorer », ajoute-t-il.

La séparation d’avec Winnie

Revenant sur son apprentissage de la vie, son enfance, son adolescence, il raconte ses doutes, ses tâtonnements.

« Dans ma jeunesse, j’ai combiné la faiblesse à l’absence de discernement d’un garçon de la campagne. Mes points de vue et mon expérience étaient surtout influencés par les événements qui se déroulaient dans la région où j’ai grandi et dans les établissements où j’ai étudié », écrit-il.

« Je m’appuyais sur l’arrogance pour dissimuler mes lacunes », ajoute-t-il.

Dans d’autres extraits de cet ouvrage publiés par le journal britannique Sunday Times à Londres, Mandela revient sur la douleur de l’emprisonnement et de sa séparation avec Winnie Mandela, sa deuxième femme (dont il s’est séparé peu après sa sortie de prison).

« Les moissons de misère que nous avons récoltées lors de ces quinze derniers mois d’épreuves ne sont pas prêtes de s’effacer de mon esprit », écrit-il dans une lettre à Winnie datée du 1er août 1970.

« J’ai l’impression que toutes les parties de mon corps, chair, sang, os et âme ne sont plus que de la bile, tant mon impuissance absolue à te venir en aide dans les moments terribles que tu traverses me rend amer », ajoute-t-il.

Emprisonné 27 ans par le régime ségrégationniste de Pretoria, Mandela a été libéré en 1990 et élu quatre ans plus tard premier président noir d’Afrique du Sud à la fin de l’apartheid. En 1999, il n’a pas souhaité briguer un second mandat.

Aujourd’hui âgé de 92 ans, il ne fait plus que de très rares apparitions publiques.

Source : Jeuneafrique.com


1.Posté par Ousmane le 11/10/2010 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un grand reste un grand.L'humilité le grandit davantage.Seul DIEU a le droit de ne pas être humble . Les hommes qui se rapprochent de lui sont sanctifiés.L'amour que M. MANDELA a pour les siens et même pour ses ennemis en fait un ami des saints . Sa vie est un exemple pour les hommes .Que DIEU l'honore ici et dans les cieux.

2.Posté par L'HUMANISTE le 11/10/2010 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certes, il ne faut ni sanctifier ni diaboliser. Mais comment ne pas faire de vous un Saint? Vous resterez pour toute l'HUMANITÉ un homme avec un sens rare du sacrifice, de la liberté et de la justice. Vous avez consacré votre vie entière, au nom de l'AMOUR, à défendre l'HOMME dans ce qu'il a de plus sacré, sa DIGNITÉ. Quoi de plus noble et de plus DIVIN.

3.Posté par Gass le 11/10/2010 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous etes un Saint car vous etes HUMBLE. Vous symbolisez la dignite humaine et la Sagesse.
Rien a voir avec notre pakhoum kania qui passe son temps a mentir, voler et frauder.
God Bless You Mandela.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site