leral.net | S'informer en temps réel

Ngagne Diagne : "Toubabou Dior a attendu la pose de la 1ère pierre de l’arène nationale pour s’en aller"

Ngagne Diagne, le chroniqueur de la lutte Sénégalaise à la Rfm surpris par la mort de Toubabou Dior, parle d’un homme qui aimait la lutte par dessus tout.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Avril 2016 à 15:36 | | 6 commentaire(s)|

Ngagne Diagne : "Toubabou Dior a attendu la pose de la 1ère pierre de l’arène nationale pour s’en aller"
«Il a attendu la pose de la 1ère pierre de l’arène nationale pour s’en aller. Cela montre une fois de plus, l’amour que l’homme avait pour la lutte sénégalaise. Toubabou Dior est un lutteur de classe, ancien capitaine de l’équipe olympique de lutte, il était un génie de lutte simple et avec frappe. Mécanicien de profession, Toubabou Dior avait du respect vis à vis de ses adversaires, ce qui a fait de lui, une grande personnalité de l’arène sénégalaise. Il a lutté avec tous les ténors de son époque. La nouvelle génération de lutteurs doit s’inspirer de celui qui vient de nous quitter. Toubabou Dior est le père du lutteur Nar Touré, aujourd’hui établi aux Etats Unis».
Le 7 avril 2016 dernier, lorsque le chef de l’Etat, Macky Sall présidait la cérémonie de la pose de la 1ère pierre de l’arène nationale, dans la commune de Pikine Nord, Toubabou Dior avait fait le déplacement au même titre que certaines anciennes gloires comme Double Less et Sitapha Thior.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image