Leral.net | S'informer en temps réel

Nigeria - L'argent du pétrole fait des vagues

le 16 Juin 2012 à 09:27 | Lu 500 fois

Fin avril, le Parlement nigérian révélait au grand jour une importante affaire de corruption au sujet du pétrole. L’on apprenait ainsi que depuis deux ans, dans le cadre de la gestion des subventions de carburant du pays, la rondelette somme de six milliards de dollars était partie en fumée.


Nigeria - L'argent du pétrole fait des vagues
Aujourd’hui, l’affaire connaît un rebondissement au Nigeria. C’est ce que fait savoir The Guardian. Le quotidien britannique indique qu’un parlementaire vient d’être mis en cause. Il s’agit du président de la Commission des subventions à la Chambre des représentants, Farouk Lawan. Ce dernier a été interpellé par le State Security Service et le National Intelligence Agency (les services de renseignement de la police), le 14 juin.

«Lawan a nagé dans des eaux troubles à la suite de la révélation par le président de Zenon Oil et Gas Limited, Odetola, selon laquelle il a reçu une commission de 620.000 dollars, alors même qu’il en demandait 3 millions», écrit The Guardian.

Une enquête interne a été ouverte au niveau de la Chambre des représentants. Mais la justice s'est désormais saisie de l’affaire. L’on apprend aussi que plusieurs personnes et sociétés y sont mêlées. D’où les craintes, relevées par le quotidien Nigeria Daily News, que tout cela soit noyé par des considérations politiciennes.

«La controverse s’est aggravée avec le président de Zenon Oil et de Gas Oil accusant l’honorable Farouk Lawan d’avoir touché des pots-de-vin pour épargner ces compagnies dans son rapport», indique le Nigeria Daily News.

Le Nigeria est le deuxième grand pays producteur de pétrole en Afrique après l’Angola, mais il ne dispose pas de raffineries. Ce qui le contraint à exporter son pétrole brut et à importer le produit fini, à coups de subventions.

Lu sur The Guardian, Nigeria Daily News



Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage