Leral.net | S'informer en temps réel

Nigeria: flambée des prix des produits de première nécessité

le 26 Mai 2016 à 09:15 | Lu 413 fois

La hausse des prix des produits de première nécessité ces derniers jours au Nigeria est la conséquence de plusieurs facteurs, parmi lesquels les violences entre agriculteurs sédentaires et nomades qui se sont exacerbées dans cinq Etats du centre du pays.


 

C’est une période difficile pour le premier producteur africain de pétrole. Le Nigeria fait face à de mauvaises récoltes, à la hausse des coûts de transport suite à l’augmentation de 67% du prix du carburant, ce qui a entraîné des hausses sur les marchés du pays.

Et depuis quelques mois, les conflits habituels entre éleveurs et agriculteurs dans cinq Etats du centre du pays sont devenus plus dévastateurs. Il y a trois mois, des attaques dans une vingtaine de villages se sont soldées par la destruction de centaines de maisons, de plantations, d’écoles, de mosquées et d’églises. Même les greniers contenant des réserves de nourriture n’ont pas été épargnés. « Nous n’avons rien à manger ni à vendre », témoignent les victimes des assaillants.

Des attaques attribuées aux éleveurs nomades du Nord musulman. Le bilan de cet antagonisme face aux agriculteurs du Sud à majorité chrétienne avait été très lourd en 2014, avec presque 1 230 morts contre une soixantaine l’année précédente, selon l’Indice du terrorisme mondial.

Les cinq Etats du centre du Nigeria touchés par ce conflit sont les principaux fournisseurs d’igname, de pommes de terre, de riz, de tomates ou encore d’oignons, vendus dans le sud du pays.

rfi