Leral.net | S'informer en temps réel



Nigeria : grand ménage dans l’armée

le 15 Juillet 2015 à 10:29 | Lu 3170 fois

Le Président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a fait le grand ménage dans l’armée en limogeant le général Kenneth Minimah, à la tête de l’armée de terre, Adesola Amosu, patron de l’armée de l’air, et Usman Jibrin, qui dirigeait la marine.


Nigeria : grand ménage dans l’armée
 
 
           
 
 
 
Coup de balai dans l’armée nigériane. Le Président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a fait le grand ménage dans l’armée en limogeant le général Kenneth Minimah, à la tête de l’armée de terre, Adesola Amosu, patron de l’armée de l’air, et Usman Jibrin, qui dirigeait la marine.
Alors qu’il est à la tête du Nigeria depuis fin mai, Muhammadu Buhari, qui a fait de la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram sa priorité, n’a toujours pas les résultats souhaités. Ayant en effet promis d’éradiquer le groupe le plus rapidement possible, il assiste, impuissant, aux exactions de Boko Haram, qui répand terreur et désolation au Nigeria et dans les pays voisins. Depuis sa prise de pouvoir, ils sont au moins 200 Nigérians à avoir succombé aux assauts du groupe dirigé par le redoutable Abubakar Shekau. Las de voir son armée ne pas lui fournir des résultats probants, Buhari a donc procédé lundi à un vaste remaniement des structures militaires de ce pays d’Afrique de l’Ouest.
Le dirigeant a en effet fait sauter le général Kenneth Minimah, à la tête de l’armée de terre, Adesola Amosu, patron de l’armée de l’air, et Usman Jibrin, qui dirigeait la marine. Tous ces hauts gradés de l’armée nigériane avaient tous été nommés par l’ancien Président Goodluck Jonathan en janvier dernier. Visiblement, ils n’ont pas donné les résultats souhaités.
Depuis son arrivée au pouvoir, Muhammadu Buhari a pris quelques mesures qui ont été au profit de l’armée qui a pris une certaine ascendance sur le groupe terroriste. Le Président a en effet transféré le quartier général de l’armée nigériane de la capitale Abuja à Maiduguri, chef-lieu de l’Etat de Borno, jadis fief du groupe terroriste.
afrik.com