leral.net | S'informer en temps réel

Nigéria: un homme viole une fillette de 7 ans et endommage sa partie intime


Rédigé par leral.net le Dimanche 24 Août 2014 à 22:00 | | 0 commentaire(s)|

Nigéria: un homme viole une fillette de 7 ans et endommage sa partie intime
Le Commandement de la police de l’État de Lagos a arrêté un homme nommé Julius pour le viol d’une fille de 7 ans, endommageant son organe génital (sexe) et de fausser son urine.

Julius, 29 ans qui vivait dans un appartement loué à Obafalabi Street, dans la zone Ojodu Berger de Lagos, aurait emmené la petite fille dans sa chambre dans la nuit du samedi 26 Juillet, et eu une relation charnelle illégale avec elle.

Punch a recueilli que la victime, une élève du primaire, était la fille du co-locataire de Julius. Il a en outre appris que Julius, qui est originaire du Bénin, Etat d’Edo, n’était pas marié et vivait dans l’appartement avec sa mère.

Le soir fatidique, la famille de la victime, qui est musulmane, est partie à la prière dans une mosquée et l’enfant devait aller avec eux mais n’était en vue nulle part. Toutefois, lorsque la famille est revenue, la jeune fille est dit avoir glissée hors de la chambre du suspect avec des signes évidents de douleur.

Lors de l’interrogation par ses parents, la jeune fille a avoué qu’elle venait de la chambre de Jules, où il lui aurait demandé d’enlever son pantalon, est monté au dessus d’elle et l’a violée.

Après la confession, les parents auraient signalé l’incident à la Division de police de Abiodun Ojodu et Julius a été arrêté.
La mère de la victime a dit:

Ce soir-là, quand nous sommes revenus de la mosquée, elle ne pouvait pas s’abaisser correctement. Je lui ai demandé où elle était allée et elle a d’abord menti, mais plus tard, a dit qu’elle avait été dans sa chambre.
Elle a dit que l’homme lui a demandé d’enlever son pantalon, et il a mis son organe en elle, déclarant qu’il jouait juste avec elle. Je lui ai alors demandé de répéter la même chose à son papa quand il est revenu. Mais le matin, lorsque nous avons confronté Julius, il a nié. Puis nous avons appelé notre infirmière de la famille, qui est venu la tester et confirmé qu’elle avait été violée.
Ce même jour, nous l’avons emmenée dans un hôpital privé où le médecin a également confirmé qu’elle avait été violée la veille, et à plusieurs reprises. Donc, nous avons signalé à la station de police. Depuis ce jour, j’ai remarqué qu’elle ne pouvait pas tenir son urine.
Une fille qui avait arrêté l’énurésie a soudainement commencé à uriner pendant son sommeil. Le personnel médical dit qu’il y a eu un dommage à ses parties intimes qui devaient être traités. C’est ainsi qu’elle a repris le traitement à l’hôpital.

Son rapport médical, qui a été signé par un médecin, identifié simplement comme le Dr Sanni, a déclaré entre autres qu’il y avait une violation de l’hymen et l’absence des petites lèvres.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image