Leral.net | S'informer en temps réel

Nigeria : un scandale de ventes d'armes secoue le pays depuis plusieurs semaines

le 6 Janvier 2016 à 09:52 | Lu 455 fois

Nigeria : un scandale de ventes d'armes secoue le pays depuis plusieurs semaines

Le scandale de ventes d'armes secoue le Nigeria depuis plusieurs semaines.

Le service fédéral de lutte contre la corruption a annoncé que Bello Haliru Mohammed, dirigeant par intérim du Parti démocratique populaire, le PDP, a été inculpé avec son fils, d'abus de confiance et de blanchiment d'argent par la Haute-cour fédérale d'Abuja.

L’ancien ministre de la Défense, Bello Haliru Mohammed avait dirigé en 2015 la campagne présidentielle de l'ex-président Goodluck Jonathan, battu par Muhammadu Buhari.

Selon la Commission des crimes économiques et financiers, l'ancien ministre et son fils auraient reçu, sous l'administration Jonathan, 300 millions de nairas soit 1,4 million d'euros des services du Conseiller à la Sécurité nationale, Sambo Dasuki, principal accusé dans cette affaire de détournements de fonds massifs sur des contrats d'armement.

L'argent détourné aurait servi notamment à financer la campagne présidentielle de M. Jonathan.

Sambo Dasuki était un homme-clé du régime Jonathan.

D'autres figures politiques du PDP et des magnats des médias ont déjà été inculpés dans cette affaire.

Bello Haliru Mohammed et son fils ont plaidé non-coupable.

L’audience a été ajournée à jeudi pour décider de leur placement éventuel en détention ou de leur libération sous caution.

Le président Muhammadu Buhari, au pouvoir depuis mai 2015, s'est donné comme priorités entre autres la lutte contre la corruption.