leral.net | S'informer en temps réel

Noël Le Graët : « Deschamps n’a pas dit non »

Ce mardi matin, le président de la Fédération française de football est revenu, en conférence de presse, sur la succession de Laurent Blanc. Didier Deschamps est toujours en lice. Le nom du sélectionneur devrait être dévoilé avant la fin de la semaine.


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Juillet 2012 à 11:47 | | 0 commentaire(s)|

Noël Le Graët : « Deschamps n’a pas dit non »
Le Graët : « Aucun contrat signé avec un agent »

Le président de la Fédération française de football a confié avoir rencontré Didier Deschamps et son adjoint Guy Stéphan lundi soir. Une rencontre fortuite d’après lui. « Ce n’était pas prévu, a précisé Le Graet. Je leur ai donné rendez-vous en fin de semaine avec nos conseillers ». Le dirigeant breton a également évoqué le cas de Jean-Pierre Bernès, l’agent de DD : « Jean-Pierre Bernès est respecté par tous les clubs. Il a une bonne écurie. Mais il n’y aura jamais de contrat signé à la fédération avec un agent, quel qu’il soit. Je ne verserai jamais de commission ».

Le Graët : « Si Deschamps devait trop traîner… »

Le président de la Fédération française de football a fait savoir que Didier Deschamps n’avait pas refusé le poste de sélectionneur des Bleus. L’ancien entraîneur de l’OM est la priorité de la FFF. A condition de se décider rapidement. « Si Deschamps devait trop traîner, je prendrais d’autres décisions, a déclaré Noel Le Graet. Parmi les noms cités, certains sont disponibles. Jean Fernandez me plairait bien mais le président Jacques Rousselot (Nancy) m’a dit non. Tout est possible. Le délai d’une semaine me paraît raisonnable. Je ne suis pas acheteur. Je ne paierai aucun, quelqu’il soit. Si on pouvait patienter une petite semaine, oublier Nasri et parler de la Suède et de l’Espagne (adversaires des Bleus en éliminatoires de la Coupe du monde 2014, ndlr) ».

Le Graët : « On a grossi l’affaire Nasri »

Le président de la Fédération française de football estime que la presse s’est montrée excessive envers Samir Nasri lors de l’Euro. « A mon avis, on a grossi cette affaire, a déclaré Noel Le Graet. Bien entendu que sa réaction n’est pas digne. Bien entendu que je ne suis pas content. Je suis vexé, j’ai honte, mais enfin, est-ce que Lloris, Mandanda, Carrasso, Debuchy, Clichy sont de mauvais garçons ? Dans le comportement, on a fait énormément de progrès jusqu’au but de Nasri (face à l’Angleterre lors du premier match, ndlr). »
Le Graët : « Deschamps n’a pas dit non »

Le président de la fédération française de football affirme que Didier Deschamps n’a pas refusé de prendre la tête de l’équipe de France dans les prochains jours. « J’ai vu ce matin (mardi) que Deschamps avait dit non, c’est une erreur, a déclaré Noel Le Graet. Je l’ai vu rapidement lundi soir. Il avait la possibilité de retourner dans sa famille et la fédération était prête à lui faire à une proposition. Il m’a confirmé que l’équipe de France faisait partie de ses rêves. Mais il n’était pas en état psychologiquement de discuter. Deschamps, c’est un très bon choix. C’est un garçon avec qui j’aimerais travailler. »

Le Graët : « L’équipe de France ne méritait pas mieux »

Le président de la Fédération française de football estime que les Bleus ne méritaient pas d’aller au-delà des quarts de finale de l’Euro. « L’équipe de France a un niveau qui correspondait à une 8e place. Elle ne méritait pas mieux », a déclaré Noel Le Graet.
Nasri, Ben Arfa, Menéz et M’Vila convoqués

Noel Le Graet, le président de la Fédération française de football, a annoncé ce mardi que quatre joueurs de l’équipe de France passeront devant la commission de discipline après leur comportement à l’Euro. Il s’agit de Samir Nasri, Hatem Ben Arfa, Jérémy Ménez et Yann M’Vila. « Ils seront convoqués à la FFF au mois d’août après leurs vacances », a précisé Le Graet.

Le Graët : « Nasri est un garçon bien élevé »

Le président de la Fédération française de football est revenu sur le comportement de Samir Nasri durant l’Euro. « Vous (les journalistes, ndlr) avez raison de dire qu’il ne se comporte pas bien. Tout le monde en prend plein les oreilles, ce n’est pas mérité à ce point-là. C’est un garçon bien élevé, correct, courtois mais difficile parfois ».

Les primes des Bleus gelées

Après un Euro chaotique, Noel Le Graet, le président de la Fédération française de football, a annoncé ce mardi le gel immédiat des primes des joueurs de l’équipe de France. « L’ensemble des primes de l’équipe de France sont gelées, a déclaré Le Graet. C’est de l’argent bloqué qui sera peut-être distribué ou pas. Personne ne percevra son chèque dans les semaines qui viennent ».

RMC






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image