leral.net | S'informer en temps réel

Non ! Les gendarmes, policiers, douaniers et agents des Eaux et Forêts ne sont pas des meurtriers !

« Mère, je suis un soldat humilié qu’on nourrit de gros mil. Dis-moi donc l’orgueil de mes pères » Léopold Sédar Senghor


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Août 2012 à 22:20 | | 16 commentaire(s)|

Non ! Les gendarmes, policiers, douaniers et agents des Eaux et Forêts ne sont pas des meurtriers !
Durant 38 ans j’ai porté l’uniforme des Eaux et forêts, après avoir juré devant la Cour d’accomplir ma mission conformément aux lois et règlements de la République. J’ai donc partagé ma tumultueuse carrière avec de braves militaires, gendarmes, policiers et douaniers, dans un environnement parsemé d’embûches, de dangers et de risques de toutes sortes, dans les forêts et parcs nationaux de mon pays. De nuit comme de jour, j’ai parcouru ces repaires de lions, de loups d’Afrique, de serpents venimeux, de scorpions noirs au dard mortel et de redoutables braconniers et contrebandiers armés jusqu’aux dents. Certains de ces hommes de tenue sont devenus plus tard des Officiers généraux, des hauts gradés de la police et de la douane.
Mes collègues en uniforme ne peuvent guère exprimer la rage qui les étrangle, car l’obligation de réserve les oblige à garder dignement le silence, quel que soit l’intensité de la douleur qui les tenaille. Ils ont choisi pour toujours d’exécuter les ordres « sans hésitations ni murmure » et de se mettre au garde-à-vous au service exclusif de la Nation.
En ma qualité d’écrivain et de combattant irréductible de l’injustice et de l’arbitraire, j’ai décidé aujourd’hui de prendre cette arme de paix qu’est ma plume et de m’adresser à mes compatriotes. Je voudrais leur demander de tempérer leur tendance injuste et arbitraire, à mépriser ces valeureux hommes et femmes de tenue au service de la Nation. Nous devrions faire preuve de sagesse et nous abstenir à jeter sur nos forces de l’ordre l’opprobre et d’appeler sur leurs éléments, la vindicte populaire, dès qu’une bavure est commise par l’un de leurs éléments en service commandé.
Je suis ulcéré de constater la hargne avec laquelle mes compatriotes déversent leur bile sur les hommes et femmes en uniformes, chaque fois qu’il y a blessure grave ou mort d’homme, durant une opération de maintien de l’ordre ou d’arrestation d’un délinquant.
Que les démagogues ne m’accusent surtout pas de tenter de banaliser les bavures ou d’absoudre un acte de violence gratuit, comparable à celui que vient de commettre ce gendarme ivoirien qui a récemment abattu un de nos compatriotes à bout portant, dans une rue d’Abidjan !
Mon propos a pour simple objet d’inviter mes compatriotes à imaginer le scénario comparable à la fiction de ma grande sœur Aminata S. Fall, à travers son roman « La grève des bàttu ». Imaginons donc un scénario selon lequel les forces de l’ordre tous corps confondus, feraient une simple grève de zèle en n’effectuant plus aucune patrouille, en n’arrêtant plus aucun délinquant, en laissant la circulation à la merci des chauffards, en laissant n’importe qui pénétrer librement dans les domiciles et immeubles officiels, en refusant d’aller éteindre les incendies de ville ou de brousse, en laissant les contrebandiers et les braconniers piller nos ressources économiques et naturelles ! Que deviendrait alors notre société face à un tel scénario chaotique ?
Je voudrais rappeler à mes compatriotes qu’un certain 16 février 1994, cinq policiers en service commandé, ont été lâchement surpris dans leur véhicule de service et sauvagement assassinés par une horde de manifestants hystériques aux allées du Centenaire et en plein jour. Ce fut un mois de ramadan ! Certains de ces policiers avaient leur chapelet à la main, d’autres étaient en train de lire des «xassaaid». Parmi eux, il y avait le jeune Lieutenant Mamadou Diop que ses camarades de promotion appelaient respectueusement :« Diop mara », du fait de sa grande piété. Un autre agent de la Police nationale qui poursuivait un dealer sur la plage de Mbour a été lynché à mort par les populations complices du trafiquant fugitif. Les protecteurs du dealer, comme une horde de guerriers indiens, se sont mis à poursuivre le policier en criant : « Au voleur ! au voleur ! » avant de l’exécuter à coups de gourdins et de barres de fer.
Du côté des Eaux et forêts, le Lieutenant Djiby Ndiaye, Chef de la Réserve de faune de Ranérou, a été lâchement abattu par un assassin qui par la suite, n’a même pas purgé un mois de prison, suite à d’obscures pressions. Toujours dans le corps des Eaux et Forêts, le paroxysme de l’horreur a été atteint avec l’assassinat du Garde forestier Demba Sarr, déchiqueté à coups de hache et de machette par des exploitants forestiers fraudeurs, dans la forêt de Malem Hoddar!
On peut également rappeler la fin tragique du Gardien de faune Parfait Mané, abattu à la fleur de l’âge, en 1982 par des braconniers au Parc du Niokolo Koba. Dans le même parc, François Bringale et Mamadou Sagna ont été grièvement blessés par des braconniers surarmés.
Lors des récentes manifestations préélectorales de 2012, certes des civils ont trouvé la mort, tout le monde le regrette, mais pourquoi donc tous ceux qui crient sur le forces de l’ordre n’en font-il pas autant quand un militaire ou paramilitaire est assassiné ? Pourquoi ceux qui demandent justice pour les victimes civiles n’en font-ils pas autant pour le jeune policier Fodé Ndiaye qui a été cruellement assassiné ? Quand j’ai vu la vidéo de l’assassinat de Fodé Ndiaye, montrant des jeunes qui s’acharnaient sauvagement sur le corps agonisant du policier, j’ai eu de la peine à croire qu’un Sénégalais pouvait être aussi cruel à l’endroit d’un être humain! Et pourtant, les demandeurs de justice ne sont presque pas émus par ce crime perpétré contre ce brave et jeune policier. Peut-être même se diraient-ils : « Bien fait pour sa gueule » ?
Mes chers compatriotes ! Les militaires, gendarmes, Sapeurs pompiers, douaniers et agents des Eaux et Forêts ne sont ni des meurtriers, ni des assassins, encore moins des tortionnaires invétérés. Ce sont des citoyens comme vous et moi susceptibles de commettre des fautes ou des erreurs humainement compréhensibles. En effet, sur les théâtres d’opérations, ils peuvent disjoncter, ils peuvent s’affoler, ils peuvent avoir peur, ils peuvent se tromper… Ce n’est pas pour autant que leurs compatriotes qu’ils ont toujours protégés doivent se retourner contre eux pour se mettre à les mépriser, à les insulter et à les accuser de tous les péchés d’Israël. Combien de fois a-t-on vu des bus ou des camions fous massacrer d’innombrables citoyens innocents par imprudence, inattention ou négligence, sans soulever autant de colère que dans le cas où un homme en uniforme est impliqué dans une bavure dans l’exercice de ses fonctions ?
Mes chers compatriotes n’oublions pas, n’oublions surtout pas que ces militaires et paramilitaires qui sous le soleil, la pluie et dans les ténèbres, risquent quotidiennement leur vie pour assurer notre sécurité, ont aussi une famille. Ils ont des femmes et des enfants comme vous et moi. Ils sont certes justiciables comme tout le monde, mais ils ont droit à notre solidarité, à notre soutien, à notre respect et à notre bien aimable compréhension.
Encore une fois, Non ! Les gendarmes, les policiers, les Sapeurs pompiers, les douaniers et les agents des Eaux et forêts et des Parcs nationaux ne sont pas des meurtriers ! Ils sont à notre service, en dépit de ces bavures inévitables et inhérentes à leur métier de sécurisation et de maintien de l’ordre. Nous le savons tous, on ne peut pas faire d’omelette sans casser des œufs !
A tous ces soldats de la Nation, je dis ceci : Du courage les gars ! «On vous tue mais on ne vous déshonore pas ! » Continuez donc à « Sauver ou périr » !

Moumar GUEYE
Ecrivain
E-mail : moumar@orange.sn




1.Posté par ffgr le 03/08/2012 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

colonel, vous parlez pour parler seulement! personne n'a jamais dit que les hommes de tenues étaient des meurtriers! ce qu'on a dit, c'est que ceux d'entre eux qui ont tué froidement doivent répondre devant la justice! dans les images des manifestations on voit des personnes bien que mises hors d'état de nuire, être gratuitement tabassées par une horde de policiers pour qui pourtant elles ne représentaient aucun danger! comment des policiers ont-ils pu arrêter quelqu'un à qui ils ne reprochent rien du tout (le défunt ousseynou seck), l'amener au poste, le torturer et revenir le jeter dans les bras de sa mère?Comment un gendarme peut-il tirer à balles réelles sur des manifestants non armés?les forces de l'ordre nous protègent certes, mais cela ne leur donne pas un droit de vie ou de mort sur nous!ceux sont des citoyens et s'ils ne sont plus en mesure d'exercer leurs missions ils n'ont qu'à démissionner en masse et d'autres citoyens prendront le relais!

2.Posté par ffgr le 03/08/2012 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

colonel, vous parlez pour parler seulement! personne n'a jamais dit que les hommes de tenues étaient des meurtriers! ce qu'on a dit, c'est que ceux d'entre eux qui ont tué froidement doivent répondre devant la justice! dans les images des manifestations on voit des personnes bien que mises hors d'état de nuire, être gratuitement tabassées par une horde de policiers pour qui pourtant elles ne représentaient aucun danger! comment des policiers ont-ils pu arrêter quelqu'un à qui ils ne reprochent rien du tout (le défunt ousseynou seck), l'amener au poste, le torturer et revenir le jeter dans les bras de sa mère?Comment un gendarme peut-il tirer à balles réelles sur des manifestants non armés?les forces de l'ordre nous protègent certes, mais cela ne leur donne pas un droit de vie ou de mort sur nous!ceux sont des citoyens et s'ils ne sont plus en mesure d'exercer leurs missions ils n'ont qu'à démissionner en masse et d'autres citoyens prendront le relais!

3.Posté par OBSERVATEUR le 03/08/2012 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas dans de zones comme Meckhe, les gendarmes dictent leur loi et encouragent le trafic de gazoil qui se fait aux yeux et au vu de tout le monde.
BALAKOUNE cest son nom se prend pour le justicier par son arrogance et son impolitesse....
Les autorites hierarchiques doivent faire des decentes nocturnes ou duirnes pour verifier tout cela.
En tout cas ils travaillent pour leur propre poche.

4.Posté par simel le 03/08/2012 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

seulement leurs bavures commencent à être nombreuses ! en fait, ils ont besoin d'une formation humaine plus solide....pour mieux être à même de jouer leur rôle d'arbitres sociaux...

5.Posté par hugo le 04/08/2012 00:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui,les bavures,il faut faire avec dans les services commandées
Toutefois,ce que vous ne précisez pas, ce sont les dates en particulier celle du lâche assassinat de Djiba Ndiaye alors que vous rappelez ceux d'avant 2000 avec précision.
Vous n'allez pas nous faire croire que c'est en 2012,au soir du régiment moribond de Wade,lui qui a fini par transfigurer l'image républicaine de nos Forces de l'ordre en y intégrant des voyous de calots blues,les mêmes hordes qui étaient à l'origine des évènements des allées du Centenaire.
Vous passez sous silence les humiliations que subissent les citoyens dans les commissariats de police et les crimes odieux qui en ont découlés.
Et c'est bien Abdoulaye Wade qui a laissé proliférér les hordes armées qui s'attaquaient aux rédactions de presse et aux mairies sous le regard de la police Nationale.
Au passage,tous nos compliments à la Gendarmerie Nationale qui n'a pas transigé sur ses principes.
En uniformes ou pas la règles est : Impunité zéro.

6.Posté par Républicain le 04/08/2012 00:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je ne veux même pas répondre à ce personnage qui veut se faire intéressant. Si c'était son enfant, sa femme, son père ou sa mère que les hommes de tenue ont tué, je crois qu'il n'aurait jamais eu le temps d'écrire ces sottises. Les sénégalais sont vraiment hypocrites.

Dans toutes les démocraties du monde, dès qu'il y a mort d'homme, la justice est saisie, même dans la guerre, il y a des conventions internationales (par exemple, ne pas tuer à bout portant, l'adversaire sans arme et non dangereux, il doit être fait prisonnier).

Si réellement, Monsieur était honnête, il allait d'abord, par solidarité de corps, dénoncer les actes odieux que ces collègues ont commis depuis 2000, à ce moment seulement, on aurait applaudi.

Franchement, vos enfants ne doivent pas être fiers de vous. Faites attention, car les familles ont encore trop mal, donc ne pousse pas les gens à aller venger leur mort. Car si la justice se tait sur ces affaires, on va venger nos morts et à commencer par toi.

7.Posté par JEAN le 04/08/2012 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MON COLONEL JE SUIS DE TOUT COEUR AVEC VOS REMARQUES ET SUGGESTIONS LES CIVILS N'ONT RIEN COMPRIS ET NE COMPRENDRONS JAMAIS. CE PAYS EST EN DANGER LES HOMMES DE TENUES SONT MIS à NU .DURANT LES MANIFS NE FRAFFEZ PLUS PERSONNE PROTEGER SEULEMENT VOTRE VIE CE NOUVEAU GOUVERNEMENT NE LE VAUT PAS ON ENFERME NOS COMMANDANTS DE BRIGADE DES POLICIERS ALORS QU'ILS ESSAYAIENT DE REMETTRE L'ORDRE LAISSEZ LA POPULATION COURROUCée DETRUIRE TOUT MOI QUAND JE VERRAI UNE PERSONNE EGORGEE UNE AUTORITE OU DETRUIRE UN BIEN PUBLIC DURANT LES MANIFS JAMAIS JE N'INTERVIENDRAI. J'AI PEUR POUR CE PAYS AU LIEU DE PROTEGER LES PROTECTEURS DU PAYS ON LES VILLIPENDE ET CEST DANGEREUX POUR LE PAYS

8.Posté par mbissane le 04/08/2012 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ jean. En république,il n'y a pas de civil ou militaire. En republique on parle de citoyen.
Vous croyez avoir droit de vie ou de mort sur les autres citoyens qui pourtant en payant leurs impôts participent à la bonne marche d'un état. (Par quel moyen pensez vous percevoir vos salaires ou l'achat d'equipement militaire). Chaque citoyen a sa manière de participer à la constitution d'une nation.

Dans un etat de droit (et non un etat comme celui que Wade nous a laissé),quand un citiyen tue impunement il doit en repondre.
Ces hommes de tenue qui apres leur forfait se cachent derrière le fameux "service commandé" manquent vraiment de courage pour des hommes qui se croient supérieurs aux autres quand ils sont armés.Courageux vous avez dit.

9.Posté par Vérité le 04/08/2012 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci mon Colonel pour votre pertinence. Vous aviez dans le passé dénoncé le drapeau national que l'on coupe lors des ceremonies d'inauguration mais on n'en a pas tenu compte jusqu'ici. C'est que il faut subir une certaine formation pour arriver à un niveau de patriotisme où même un drapeau sale vous choque.

C'est ce qui ressort encore de votre contribution. Les Forces de l'Ordre ne sont pas des assassins. Ce sont des defenseurs sans etat d'âme des Institutions de la République à travers les hommes qui les incarnent à un moment donné. Ils ont servi loyalement Senghor, Abdou Diouf, Abdoulaye Wade.

Ils serviront loyalement Macky Sall. Mais la tournure prise par ce régime, sous la pression des organisations nébuleuses dites de défense de l'homme et qui ne cherchent qu'à justifier les financements qu'ils tirent de l'étranger, est dangereuse. Loin de moi de vouloir cautionner une impunité pour les forces de l'ordre mais dans leurs métiers, les bavures sont inévitables. C'est toujours un petit nombre de policiers ou de gendarmes qui font face à des milliers de manifestants. Dans cette confrontation, malgré toutes les precautions d'usage, il peut arriver qu'il y ait dérapage. Ce n'est pas pour autant que les auteurs soient des assassins. Ils défendent les instituitions qui sont menacées contre ceux qui prétendent parler au nom du peuple. Quel peuple ? Rassembler même des miliers de personnes lors de manifestations donne-t-il le droit de se proclamer délégué du peuple pour s'attaquer à des hommes qui ont été légitimement élus par des millions de personnes ? A quoi servent alors les élections ?

Pousser le bouchon de leurs résistances en continuant d'arrêter gendarmes, policiers, gardes pénitenciers... et vous ferez face à deux solutions : soit ils laissent faire les délinquants et fauteurs de trouble ou alors ils se révoltent. Dans tous les cas, c'est la population ,qui les condamne trop facilement et trop injustement ,qui en subira les conséquences. Ironie : elle se tournera encore vers eux pour demander leur protection !

10.Posté par barou le 04/08/2012 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est un faux cu ce mec qui a dailleurs usurpé ses galons de colonel qu'un certain ministre lui avait demandé de retirer on se connait bien dans ce pays.....il veut créer de l'malgame on parle des mauvais agents de l'état qui sont armés et qui font ce qu'ils veulent..; des gendarmes qui rackettent qui se prennet pour des dieux en campgnes des forestiers qui ont pillé les foerts ça monsieur yen a bcp et c'est inadmissible; un homme en arme doit donner l'exemple

11.Posté par CHERIF AIDARA le 04/08/2012 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chérif aidara le petit fils de cheikh sadibou aidara grand marabout
est la aujourdhui pour aider ce qui on besoin de lui pour tout les domaine
amour chance reussite travail mariage santé succés dans vos entreprises basé sur le saint coran incha allah kou gneuw sa adio fadiou
thi barké cheikhna cheikh sadibou thi barké yonentebi mouhamad salalahou aleyhi wa salam wa salatou wa salam hairou leumbiya badar ak ouhout
contact ;00221 77 921 57 39 MERCI


12.Posté par faites le taire, quelqu'un! le 04/08/2012 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je crois que ce colonel devrait être rappelé à l'ordre! en quoi un gendarme est -il en danger devant une vielle femme de 65 ans(banna ndiaye) jusqu'à lui tirer dessus?et malick ba qui a reçu une balle alors qu'il sortait d'une pharmacie?et le jeune ousseynou seck torturé à mort dans les locaux du commissariat de grand yoff pour être ensuite jeté comme une ordure devant sa maison?tous ceux qui ont commis ces atrocités ne méritent pas d'être appelés assassins et jugés, si l'on en croit ce colonel!pourquoi?parce qu'ils sont hommes de tenues!ou sommes nous?combien de citoyens sont jetés chaque jour que dieu fait en prison?les hommes de tenues sont -ils mieux que ces gens là?une chose est sur!aujourdhui chaque citoyen assure sa propre sécurité! quiconque est agressé chez lui ne verra la police que le lendemain! donc on n'a pas attendu ces forces de l'ordre pour nous mettre en sécurité! si comme l'a suggéré un internaute (surement un homme de tenue) toutes les forces ded l'ordre restaient chez eux, refusant de travailler, ce ne sera pas la fin du sénégal!trés vite, les citoyens s'organiseront et feront face en attendant que d'autres citoyens soient recrutés pour faire le boulot! nous sommes en république et nul ne saurait être au dessus des lois!

13.Posté par BAYE MAMA le 04/08/2012 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MON COLONEL, LAISSEZ LES SCIER LA BRANCHE SUR LAQUELLE ILS SONT ASSIS.

14.Posté par el loco le 04/08/2012 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous etes plus bete que malhonnete.Les assassins du policier sont en prison, que veut de plus.Quant on réclame des responsabilités ,il faut les assumer pleinement.Si les policiers et consorts sont armés et diposent d 'une autorité certaine , c'est parceque la nation leur a conférer ce role ,mais sous controle et respect des lois et réglements en vigeur de ce pays.Tout manquement doit etre sanctionné et toute bonne action félicitée.Tuer un homme dans une cellule,une vielle dame , des manifestants aux bras nus ,ca ne peut prosperer.Ce sont ces mauvaises graines dont on parle pas des braves homes en uniforme qui font correctement le boulot qu 'ils ont librement choisi. tu fais dans le chantage, en précosant qu 'ils baissent les bras.Tu as tout faut .Non seulement ces gens ne sont des extraterrestes ,ils viennent du peuple et y retourneront aprés leur carriére, s'ils s 'abstiennent la nation se défendra comme elle s 'est toujours défendue,bien avant l 'émergence de ces corps,qui somme toute ne font que leur boulot comme tous les autres citoyens.L e chauffeur,le macon , le comptable, l 'architecte, et meme les médecins répondent tous de leurs erreur et je te jure ils ne sont pâs inutiles.c 'est ca la responsabilté.

15.Posté par safara le 05/08/2012 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci de cet article vraiment patriote,quelque soit les critiques ,ces braves diambars continueront toujours a bien mener leur mission.Sans eux tout le pays serait polluée de pourritures .Les sanctions et les critiques renforcent le moral du DiAMBAR et lui permet de mieux poursuivre son parcours vers l objectif commun international qui est la liberté de circulation des personnes et des biens,du maintien de l ordre,de la protection de l economie et de la faune et de lasurveillance des frontiéres .Le plus important dans toutes ces critiques c est veiller sur la formation initiale des hommes et des répétitions d entrinement,pour parer a certaines bavures ..

16.Posté par Nar le 05/08/2012 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATTENDEZ LE FEU QUI COUVE DANS LA TETE DES MILITAIRES ET PARAMILITAIES QUON POUSSE A LA REVOLE.; BIENTOT VOUS VERREZ DES YEN A MARRE DANS LARMEE ET CE JOUR LA NOUS ALLONS TOUS PAYER

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image