leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Non-assistance à personne en danger : le Docteur Mahmoud Aidibé (Clinique de la Madeleine) échappe à une condamnation

Le tribunal correctionnel de Dakar a rendu, hier, son délibéré sur l’affaire opposant le Docteur Mahmoud Aidibé de la clinique Madeleine à Youssouf Fall et son épouse Adama Fall. Il a relaxé le médecin de la clinique Madeleine du délit de non-assistance à personne en danger. Sur ce, le juge a débouté la partie civile de sa demande de 100 millions de F CFA pour toute cause et préjudice confondus. Le tribunal a également pris cette même décision concernant la défense, qui avait fait une demande reconventionnelle.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Juin 2017 à 12:55 | | 0 commentaire(s)|

Ce dossier avait atterri sur la table du procureur à la suite de la plainte de l’ingénieur en informatique à la Société nationale des eaux (SDE), Youssouf Fall. Pour ce dernier, son épouse Adama Fall a failli perdre la vie après son accouchement à cause des problèmes « crypto-personnels » entre les médecins de la clinique Madeleine et ceux de la clinique  Ya Salam. « Le médecin de garde de la clinique Madeleine a refusé de soigner ma femme, parce que son médecin traitant est le docteur Gérard Fayemi », avait expliqué le plaignant.

Toutefois, le Dr Mahmoud Aidibé avait livré sa version des faits au cours de cette audience tout en reconnaissant avoir bel et bien reconnu qu’il a un problème avec Dr Fayemi. « Si l’état de la femme n’exigeait pas qu’elle reste, elle devait partir. Ce n’est pas la première fois. Ces cas sont récurrents dans notre établissement. Cette dame avait tout sauf une urgence. En plus, je n’étais pas à la clinique au moment des faits », avait-il précisé. Il faut rappeler que le parquet avait requis l’application de la loi.



Mame N. FALL

senemedia










Hebergeur d'image