leral.net | S'informer en temps réel

Non-lieu pour Awa Ndiaye et Baila Wane : Transparency international/Sénégal s'interroge sur une telle bizzarerie

Les casseroles et cuillères, à des prix exorbitants, de l'ancienne ministre de la Famille, Awa Ndiaye, résonnent encore dans les oreilles des Sénégalais. Mais, coup de tonnerre, elle a bénéficié d'un non-lieu alors qu'elle a été épinglée, en 2008, dans un rapport commandité par l'Autorité de régulation des marchés publics (Armp). Un rapport qui avait particulièrement stupéfié l'opinion et la presse qui en avait fait ses choux gras. Pareil pour l'ancien Directeur général de la Lonase. Le Forum civil s'étonne et s'interroge sur une telle décision de justice survenant au moment où ses deux personnalités de l'ancien régime ont regagné le camp du pouvoir.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Décembre 2014 à 09:17 | | 20 commentaire(s)|

Non-lieu pour Awa Ndiaye et Baila Wane : Transparency international/Sénégal s'interroge sur une telle bizzarerie
Le Forum civil a tenu hier une conférence de presse pour la publication des résultats de l'Indice de perception de la corruption édition 2014 de Transparency International. Même si le Sénégal a gagné deux places dans le classement mondial 69e sur 174, il reste dans la zone rouge. Et, le non-lieu prononcé pour la ministre libérale et l'ex-DG de la Lonase inquiète l'institution de lutte contre la corruption. Interpellé par Le Pop sur la question, Birahime Seck du Forum civil déclare : « Nous faisons des pieds et des mains pour savoir la décision du juge, ses motivations, ses considérations de droits et de faits qui ont conduit à prendre ce non-lieu. Si on n'arrive pas à avoir cette décision, il nous sera presque impossible de nous prononcer sur les motivations du juge ». Il indique que le Forum civil a constaté, comme tout le monde, que « c'est assez bizarre qu'on ait un non-lieu dans ces différents dossiers, au niveau du ministère de la Famille et de la Lonase ». Il tient toutefois à faire remarquer que « ce n'est pas parce qu'il y a violation du Code des marchés publics qu'il y a une infraction pénale », notant qu'« il y a lieu de déterminer le degré d'infraction ».






Hebergeur d'image