leral.net | S'informer en temps réel

Non-paiement des indemnisations à Nguekokh: Les populations bloquent l’autoroute à péage

Impactées par le projet de l'autoroute à péage, les populations de la commune de Ngekokh (dans le département de Mbour) sont très remontées contre l'Etat du Sénégal. Hier, elles ont organisé un sit-in près de la gare routière de la ville pour réclamer le paiement de leurs indemnisations. En effet, ces populations courent derrière le paiement de leurs indemnisations depuis 5 ans.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Avril 2017 à 11:46 | | 0 commentaire(s)|

La prolongation de l’autoroute à péage qui traverse la commune de Nguekokh a impacté plus de 150 paysans et des populations propriétaires de parcelles de terrains dans la zone. Ne pouvant plus supporter cette « injustice », du fait que l’Etat a déjà dédommagé toutes les localités environnantes, les populations de Nguekokh sont montées au créneau pour dénoncer le mutisme des autorités.

Selon Samba Fall, qui fait partie des impactés, il y a anguille sous roche dans cette affaire parce qu’il est inacceptable de désintéresser les localités environnantes et de laisser en rade Nguekokh.

« La population est composée de paysans qui tirent essentiellement leurs revenus de l’exploitation des terres. Alors, comme ils ont pris nos terres, nous sommes inactifs et dans l’incapacité de nous nourrir. Les populations de Malicounda, Somone et Sindia ont été payées sauf celles de Nguekokh. Comment peut-on comprendre le fait de payer les habitants de Somone, sauter Ngekokh pour aller payer ceux de Malicounda», s’interroge un impacté.

Pourtant toutes les démarches légales ont été faites, « nous avons rencontré toute les autorités, notamment le maire de la localité Pape Diouf, le sous- préfet de Mbour, le gouverneur de Thiès et le ministre directeur de cabinet du président de la République, mais les choses n’ont pas bougé. Nous lançons un appel à l’endroit de ces autorités pour qu’elles sachent qu’une personne ne peut pas pleurer et applaudir en même temps. Si le président et sa coalition veulent récolter des voix ici lors des prochaines élections, ils devront d’abord régler nos problèmes », martèle M. Fall.

De l’avis de Moussa Ndione (un autre impacté), le refus de payer est une tentative de museler les paysans. « Le projet a impacté plus de 150 personnes et le mètre carré a été cédé à 25 francs. Malgré ce prix dérisoire pour des gens qui avaient refusé de vendre l’hectare à 13 millions à des privés, l’Etat ne parvient pas à résoudre ce problème après nous avoir tordu la main », peste Moussa Ndione.

En entendant que l’Etat du Sénégal décante la situation, les populations de Nguekokh ont momentanément bloqué les travaux de construction de l’autoroute à péage.

L’as










Hebergeur d'image