Leral.net | S'informer en temps réel



Nord Mali : Bataille pour le contrôle de Tessalit

le 8 Mars 2012 à 18:51 | Lu 1387 fois

Nord Mali : Bataille pour le contrôle de Tessalit
Rebelles du Mouvement national de Libération de l’Azawad (Mnla) et militaires maliens sont convaincus d’une chose : le contrôle de Tessalit sera déterminant pour la suite des combats. Qui perd cette bataille risquera de perdre la guerre. Les enjeux sont importants et les combats qui ont cours depuis plusieurs jours entre la rébellion et l’armée ne sont malheureusement pas en train de tirer vers leur fin. L’armée dans sa régulière mission d’approvisionnement du camp de Tessalit à Amachach est confrontée à des murs de résistance du Mnla, l’empêchant de progresser et d’accéder au camp qui n’était plus qu’à quelques kilomètres. Le terrain dans cette partie du nord Mali, dans la région de Kidal, est escarpé et fait de collines et de grottes ne facilitant pas la progression et les frappes contre l’ennemi. Selon nos informations, les rebelles se seraient adonnés au minage du terrain. Aux dernières nouvelles, les troupes du Colonel El Hadj Gamou et du colonel Ould Meidou ont regagné Gao, faute d’avoir pu avancer. Est-ce un repli stratégique pour rebondir sur l’ennemi ? Nos sources de haut niveau pensent que oui, mais entendent garder discrète l’intention réelle qui préside à cette stratégie-défense.

Le Mnla en parvenant à empêcher l’armée malienne d’accomplir sa mission de ravitaillement renforce sa position et nourrit davantage l’espoir de poursuivre son combat pour l’indépendance de l’Azawad, se croyant en position de force après les crimes commis à Aguel’hoc, à Ménaka et son positionnement à Niafunké et Léré. Tessalit est d’autant stratégique que la rébellion pourrait s’en servir comme tremplin pour lancer l’offensive contre la ville de Kidal, pour s’approprier ainsi la région. L’armée malienne, rassurent nos sources, jettera toute sa force dans cette bataille pour empêcher aux rebelles de parvenir à leur fin, et préserver l’intégrité territoriale, poursuivre sa mission de protection des personnes et des biens. Une autre considération très importante est l’existence insoupçonnée à Tessalit, d’un aéroport international. La localité est aussi un point névralgique de l’aéronautique internationale, ayant un intérêt incommensurable au niveau mondial, selon nos sources. Les rebelles du Mnla le savent, l’armée malienne aussi. Les frères ennemis se battent donc comme ils peuvent dans une guerre fratricide qui a déjà pris l’allure d’une remise en cause de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale et de la cohésion sociale au Mali, créant un fossé entre le nord et le sud du pays d’Amadou Toumani Touré. A quand l’aboutissement des initiatives de sortie de crise par le dialogue ?

SOURCE:maliweb.net


1.Posté par sama sama le 09/03/2012 09:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le est grand le bon Dieu abandonnera jamais notr maliba jamais au grand jamais vive l'arme malienne vive mali

2.Posté par sama sama le 09/03/2012 09:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le est grand le bon Dieu abandonnera jamais notr maliba jamais au grand jamais vive l''arme malienne vive mali

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage