leral.net | S'informer en temps réel

"Nous avons projeté l’image d’un pays désorganisé, violent,..."


Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Octobre 2012 à 19:02 | | 8 commentaire(s)|

"Nous avons projeté l’image d’un pays désorganisé, violent,..."
Invité de l’émission "Remue Ménage" sur la Rfm, ce dimanche 14 octobre, Momar Sény Ndiaye relève qu’on est passé à côté de la catastrophe car avec ces violences, on a exposé la vie des Sénégalais en Côte d’Ivoire.

Mieux, s’est-il indigné , « nous avons projeté sur le monde entier, l’image d’un pays désorganisé, violent, qui a piétiné tous les symboles avec des supporters qui déchiraient le drapeau national ».

« Cela traduit tout simplement un manque de fair-play », a martèlé le consultant en communication.


Nettali



1.Posté par andrew le 14/10/2012 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gagnez De l'argent,comment ?
Reelle opportunité de travail à saisir.Je mets à votre disposition un nouveau site internet qui va vous permettre d'arrondir vos fins du mois.En consacrant seulement quelques minutes de 3 à 5 mn par jour,vous allez vous faire quelques euros simplement en diffusant des liens très rémunerateurs.

Visitez ce site:

2.Posté par so le 14/10/2012 19:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C une honte et c la conséquence de la violence observee et montrée durant les élections. En y ajoutant la violance au niveau de la lutte on voit un pays en dérive. C choquant pour un pays modèle de tolérance

3.Posté par CNQP le 14/10/2012 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SOS CNQP - SOS CNQP LE CNQP NE FONCTIONNE PLUS ET LES AUTORITES ETATIQUES LE REGARDENT PERIR.
Le Centre National de Qualification Professionnelle (CNQP) créé par l’état du SÉNÉGAL pour rehausser le niveau de qualification professionnelle des ouvriers des secteurs modernes de l’industrie et de l’artisanat traverse aujourd’hui une situation critique et si on n’y prend pas garde il risque une disparition prochaine. En effet depuis la nomination du Directeur Général beau-frère de l’ancien Ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle Moussa SAKHO en Octobre 2007 et celle de Madame Coumba NDIAYE comme Présidente du Conseil d’Administration le CNQP ne cesse de vivre les pires moments de son existence. L’actuel Directeur Général horticulteur de formation nommé par Moussa SAKHO est la principale cause de cette situation, car ne maitrisant pas les règles élémentaires de la gestion d’une structure de formation. En plus ils ont mobilisé (DG et PCA) tous les moyens du centre en 2011 et 2012 pour des meetings du PDS à Ziguinchor et à Mbacké. Ces meetings comme on le sait étaient destinés à élire Abdoulaye WADE pour un troisième mandat. En ce moment nous les travailleurs du CNQP nous n’avions que nos cartes électeurs pour bouter WADE dehors et élire Monsieur Macky SALL président de la république du Sénégal. Aujourd’hui que WADE et son Ministre Moussa SAKHO ne sont plus là, les voilà (DG et PCA) maintenant dans le camp de l’APR pour brouter encore.
Une voiture 4x4 immatriculée AD est mise à la disposition de la PCA Coumba NDIAYE, elle a changé la plaque d’origine pour pouvoir l’utiliser pour les besoin de son restaurant sis aux ALMADIES. DANS LE BUT D'ENFONCER DAVANTAGE LE CNQP DANS LA MERDE, LE DG A DEMIS DES GENS COMPETENTS POUR METTRE SES PARENTS ET PROCHES POUR MIEUX ORGANISER LA MAGOUILLE. CHERES AUTORITES , AGISSEZ AU CNQP SINON CE SERA TROP TARD. CETTE ECOLE NE FONCTIONNE PLUS.

4.Posté par FOLKLORE le 15/10/2012 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Macky SALL !
On dit que ce qui apparait durant le mariage a fait son début depuis les fiançailles. Il y a eu des mouvements positifs comme le M23, Y a en marre, etc…mais aujourd’hui on vu la jeunesse sénégalaise mal dans sa peau, subissant les difficultés de subsistance des pères de familles, une jeunesse qui manque de repères et qui doute de son avenir. Une jeunesse qui exprime cette violence dans tous les sports (lutte, navétanes, etc.)
Souleymane Jules DIOP avait souvent soulevé ce problème quand il parlait de ces jeunes qui ne pensent qu’à danser comme du temps de Mobutu ou prendre des bains de minuit dans les piscines parties. Tout est fait pour mener cette jeunesse manipulable à la perdition et qui essaye de copier négativement les jeunes occidentaux qui n’ont pas les mêmes problèmes et qui ne sont pas non plus dans le même contexte. J’avais l’habitude de dire que les Sénégalais attendaient plus de Wade un changement des mentalités qui commence par le rétablissement du culte de l’excellence qu’autre chose. Malheureusement, on a vu le culte de la médiocratie et la dégradation des valeurs.
Les gens agressent et tuent pour une cigarette et le Sénégal reçoit de François Hollande 60 milliards pour la Santé, l’Education et le Tourisme. Et le sécurité des citoyens ? qu’est ce qu’on en fait ? Un pays comme le Sénégal n’attirera même pas un touriste tant que la sécurité ne sera pas rétablie.
Senghor disait que le développement est une question de culture et nous Sénégalais sommes en train de passer à côté du bonheur collectif.
Une rupture a été faite depuis peu, vous avez beaucoup de choses à faire avec le soutien des Sénégalais. Il ne faut pas trop attendre et l’histoire vous jugera un jour comme elle l’a fait avec vos prédécesseurs. Ne penser pas à votre réélection de 2017 ! Mettez vous au travail et foncer sans attendre puisque les chantiers sont énormes. Le MASLA est notre pire ennemi, il faut des résultats et pour cela il faut obligatoirement rétablir l’ordre républicain et mettre tout le monde devant ses responsabilités.
Il faut arrêter de faire rêver les Sénégalais et les mettre au travail ou à l’école. Il faut des émissions éducatives et culturelles à la télé et non des émissions dépravantes comme celles de Pape Cheikh Diallo sur le vie des salopes du mannequinat. Il faut arrêter de faire danser les tout jeunes enfants pour éviter aux pédophiles de rincer leurs yeux. Un pays où tout le monde danse est une nation en décadence accélérée.
Les griots doivent arrêter à la télé de faire les louanges des plus offrants, ce Sénégal opportuniste doit être d’une autre époque.
Regardez le manque de respect du chanteur Salam aux ministres de la république lors des cauris d’or, c’est pire que de l’ignorance et ça reflète l’image actuelle de cette jeunesse sénégalaise qui s’abrutit de jour en jour.
Le chantier est long mais il est plus que vital, c’est pourquoi tout le monde devrait s’investir pour un Sénégal meilleur.
Quelque soit les problèmes, la sécurité des Sénégalais doit être assurée par l’Etat, il faut sanctionner et punir sans réserve les hors la loi.

5.Posté par SAES réclame l'audit de la gestion de l'UGB de Saint-Louis le 15/10/2012 04:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La section Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis du Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (SAES) attire l'attention des autorités sénégalaises sur la nécessité d’auditer cette institution qui se trouve dans ''une situation désastreuse''.Après une assemblée générale, les délégués de la section UGB du SAES ont publié un communiqué dans lequel ils dénoncent ''la lecture partielle ou contextuelle que le recteur fait des textes'' qui ''régissent'' ladite université.

L'UGB se trouve dans une ''situation désastreuse'', déclarent-ils, attirant l'attention des ''pouvoirs publics sur la nécessité d’auditer les fonds alloués'' à cette université. Aussi exhortent-ils le recteur à ''respecter les textes en vigueur sur le recrutement des personnels enseignants non titulaires''.

Les délégués de la section UGB du SAES exigent aussi du recteur ''le paiement sans délai de toutes les sommes dues pour les heures complémentaires du second semestre et les perdiem de voyage d’études aux ayant droits restants''. Ils réclament ''le versement effectif des prélèvement opérés sur les salaires des enseignants au profit de certaines institutions financières et le paiement effectif des sommes dues aux institutions sanitaires'', lit-on dans le communiqué.

6.Posté par sénégal le 15/10/2012 04:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à qui la faute ? la situation d'hier au stade montre le travail de nos dirigeants et médias à notre jeunesse. on récolte notre semence ou plutôt ce que les gens qui gouverne notre pays nous ont appris à savoir bruler les biens publics , bruler des pneus en cas de non contentement .
les médias , les hommes politique de ce pays voulaient que la jeunesse sénégalaise apprenne à extérioriser leur colère par la violence , le manque de respect
c'est la première leçon appris à travers les rues et artères de Dakar ( la place de l'obélisque et à la place de l'indépendance ) qui est récitée et heureusement c'est la tête de notre ministre des sports qui en fait les frais . attendons la suite ...............
vous vouliez une jeunesse capable de se révolter en cas de non contentement c'est fait

7.Posté par Sophie le 15/10/2012 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Envi d'éliminer le stress et la fatigue ?
Laissez-vous séduire par bon massage doux ou tonique, dans un cadre enchanteur et discret !!!
Faites-nous confiance et nous faisons le reste.
Tel: 33 865 25 21 / 70 829 95 95

8.Posté par rakhou le 15/10/2012 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai eu la peur de ma vie. EST-CE QUE CES CONS DE VANDALES SE RENDENT COMPTE QU'IL Y A PLUS DE SÉNÉGALAIS EN COTE D'IVOIRE QUE D'IVOIRIENS AU SÉNÉGAL. ET SI LES IVOIRIENS SE VENGEAIENT SUR LES SÉNÉGALAIS QUI SONT EN COTE D'IVOIRE? HEUREUSEMENT QUE GBAGBO N'EST PLUS PRÉSIDENT SI NON C'EST LUI QUI ALLAIT ORDONNER DE CASSER DU SENEGALAIS.HEUREUSEMENT...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image