leral.net | S'informer en temps réel

« Nous n’allons jamais rejoindre les Beaux Maraîchers », dixit les chauffeurs de l’axe Casamance

iGFM – (Dakar) Le regroupement des chauffeurs des horaires de la Casamance ont tenu une conférence de presse, ce samedi, au foyer de Grand-Yoff pour dénoncer ce qu’ils « vivent depuis la sortie de l’arrêt préfectoral leur demandant d’aller à la gare dite les Beaux Maraîchers à Pikine » (Dakar).


Rédigé par leral.net le Dimanche 19 Octobre 2014 à 00:11 | | 2 commentaire(s)|

« Nous n’allons jamais rejoindre les Beaux Maraîchers », dixit les chauffeurs de l’axe Casamance
« Nous n’allons jamais au plus grand jamais rejoindre la gare routière les Beaux Maraîchers » telle est la réponse servie par le regroupement des chauffeurs des horaires de la Casamance a l’Etat auquel, il reproche de rester les bras croisés suite aux incidents produits les jours derniers a Ziguinchor.

A les en croire, « des civils qui n’ont aucun statut judiciaire sont en train de barrer la route et empêchent les chauffeurs à transporter les clients dans leur village ». « c’est inadmissible » de la part de ces personnes « qui veulent que les chauffeurs des horaires rejoignent les Beaux Maraîchers », une gare routière « qui est gérée par un lobby qui s’enrichit sur le dos des autres » dénoncent-ils.

Dans les discours, ils rappellent aux journalistes qu’ils font « du social ». Car nous travaillons avec nos parents de la région Sud du Sénégal. »

Les chauffeurs reprochent à l’Etat d’avoir favorisé la Cetud. « Il faut que l’Etat appelle les deux parties (NDLR: Cetud et chauffeurs des horaires ) pour la recherche de solution, la prise de prise de décision les concernant.

En attendant une solution définitive, les chauffeurs des horaires se disent « prêts à aller en prison. Nous sommes prêts à mourir pour défendre notre cause ».

Tapa TOUNKARA






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image