Leral.net | S'informer en temps réel



Nouvel attentat des rebelles au coeur de Damas

le 15 Août 2012 à 14:42 | Lu 374 fois

Près d’un mois après l’attentat qui a décimé le pouvoir à Damas, les insurgés ont de nouveau frappé. Une bombe a explosé au cœur de la capitale non loin de l’hôtel de la Mission des Nations unies pour la Syrie. L’attentat aurait visé un immeuble de l’armée. Cinq personnes ont été blessées. C’est là que seraient décidées toutes les opérations militaires dans le pays.


Nouvel attentat des rebelles au coeur de Damas
La bombe placée dans un parking a fait exploser un camion citerne. L’Armée syrienne libre (ASL) a immédiatement revendiqué cet attentat.

La déflagration a eu lieu a proximité du siège de l'état-major de l’armée syrienne, où 150 officiers étaient en réunion. C’est dans cet endroit que seraient décidées toutes les opérations militaires dans le pays.

Ce siège de l’armée renfermerait également un dépôt de carburant et de munitions. C’est là que s’approvisionnent les forces de sécurité de la capitale.

L’ASL affiche sa satisfaction après la réussite de cette opération. « Notre message est clair, il est directement adressé à Bachar el-Assad et son commandement », explique un officier rebelle.

L’objectif de cette attaque serait aussi de « remonter le moral des troupes rebelles », et de faire un maximum de victimes dans les rangs du pouvoir. Objectif : priver le régime de ses décideurs, comme le 18 juillet dernier, lorsqu’un attentat a coûté la vie à quatre hauts responsables de la sécurité.

Cette explosion a eu lieu à proximité de l’hôtel où sont logés les membres de la Mission des Nations unies pour la Syrie. Contactée par téléphone à Damas, la porte-parole de la mission confirme l’information. Elle explique aussi que tout le personnel de l’ONU se porte bien.

RFI