Leral.net | S'informer en temps réel



Nouvelle fusillade à Paris, le tireur en fuite

le 8 Janvier 2015 à 09:24 | Lu 932 fois

Une fusillade a eu lieu ce jeudi 8 janvier dans la matinée, à proximité de la Porte de Chatillon (sud de la capitale), à la limite entre Malakoff et Montrouge. Un homme portant un gilet pare-balle et un fusil mitrailleur a tiré sur une policière municipale et un agent de la voirie. Tous deux sont dans un état critique. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a quitté la réunion de l'Elysée pour se rendre sur place. Il a annoncé que le tireur était en fuite.


Les secours et les forces de l'ordre sur le lieu de la fusillade à Montrouge (sud de Paris) ce jeudi 8 janvier 2015. AFP
Les secours et les forces de l'ordre sur le lieu de la fusillade à Montrouge (sud de Paris) ce jeudi 8 janvier 2015. AFP
Arrivée très tôt sur les lieux, notre journaliste Carrie Nooten a pu recueillir plusieurs témoignages qui lui ont relaté les évènements. Selon elle, « tout a commencé par un accident sur une grande avenue qui mène à l'entrée de Paris. Des agents municipaux sont intervenus [...] Et à ce moment-là aurait déboulé d’une petite perpendiculaire en face de l’accident, un homme avec un sac à dos qui aurait tiré deux coups sur place, des tirs de Kalachnikov, selon ce qu’on a entendu de policiers qui échangeaient entre eux. Le tireur aurait ensuite remonté l’avenue et selon un deuxième témoin, aurait tiré de nouveau trois coups. »

Une agent municipale et un agent de la voirie sont dans un état critique. Une quinzaine de pompiers ont essayé de la réanimer au sol pendant plus d’une demi-heure, avant de l'emporter dans une ambulance. Six camions de Samu et de pompiers, ainsi que des fourgons, viennent porter assistance aux témoins. Certains d'entre eux auraient été amenés dans un autre lieu, loin de la fusillade.

Selon l'AFP, un suspect a été interpellé, mais le ministre de l'Intérieur a annoncé que le tireur était toujours en fuite.

Aucun lien ne peut être établi pour l'heure avec l'événement survenu dans les locaux de Charlie Hebdo la veille, selon une source proche du dossier. Deux frères soupçonnés d'avoir participé à cet attentat sont également recherchés.

RFI


Plus de Télé
< >