Leral.net | S'informer en temps réel



Nouvelle gaffe : La petite phrase de Sarkozy qui a choqué les Algériens

le 22 Juillet 2015 à 13:41 | Lu 1586 fois

En visite au musée du Bardo lundi, à Tunis, Nicolas Sarkozy a heurté la sensibilité... des Algériens. Il évoquait la situation géographique de la Tunisie, qui ne serait pas étrangère aux récents évènements tragiques qui ont marqué le pays.


"La Tunisie est frontalière avec l'Algérie, avec la Libye ce n'est pas nouveau, vous n'avez pas choisi votre emplacement...", a lancé l'ancien chef d'Etat français. "L'Algérie qu'en sera-t-il dans l'avenir? De son développement, de sa situation?", a-t-il prolongé.

La petite phrase lâchée par le chef de file des Républicains passe très mal auprès des Algériens. Indignés voire choqués, les internautes parlent d'un vrai "dérapage".

"Propos inacceptables"
Abdelaziz Rahabi, ancien ministre de la Culture et de la Communication et porte-parole du gouvernement algérien, est scandalisé.

"Ce sont des propos qui sont inconvenants venant d'un ancien président de la République qui est connu dans les relations bilatérales pour ne pas avoir respecté beaucoup de ses engagements vis-à-vis de l'Algérie et d'avoir surtout lancé ce fameux slogan sur la repentance", dénonce-t-il dans une interview accordée à Tout sur l'Algérie.