Leral.net | S'informer en temps réel



OIF : le sommet de Madagascar s’ouvre, plusieurs chefs d’État africains manquent à l’appel

Rédigé par La rédaction le 26 Novembre 2016 à 13:36 | Lu 146 fois

OIF : le sommet de Madagascar s’ouvre, plusieurs chefs d’État africains manquent à l’appel
Le président malgache, Hery Rajaonarimampianina, était rayonnant au moment d’ouvrir le sommet. Il est l’hôte de la plus importante conférence internationale organisée dans son pays depuis l’indépendance. « Madagascar est pleinement réintégré dans la communauté internationale et a retrouvé la stabilité », a assuré son homologue français, François Hollande, dans une déclaration à la presse.

Il a par ailleurs été félicité par plusieurs chefs d’État à la tribune pour l’organisation de « son » sommet.Dix-sept chefs d’État et de gouvernement étaient présents à la cérémonie d’ouverture. Parmi eux, douze africains. À titre de comparaison, dix-neuf présidents africains avaient fait le déplacement lors du précédent sommet de l’OIF à Dakar, en 2014.

Plusieurs dirigeants annoncés n’ont en réalité pas fait le déplacement. C’est notamment le cas du président ivoirien, Alassane Ouattara (endeuillé par le décès de son beau-père, il est représenté par son Premier ministre), du Béninois Patrice Talon, du Guinéen Alpha Condé ou encore du Togolais Faure Gnassingbé.

Le président de RD Congo, Joseph Kabila, dont le nouveau gouvernement n’a toujours pas été nommé et qui a été l’objet de vives critiques de la part de Paris ces dernières semaines, n’est pas venu. Celui du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, reparti déçu du précédent sommet à Dakar en 2014 non plus. Le Camerounais Paul Biya et le Malien Ibrahim Boubacar Keïta n’étaient pas présents.

Quant au roi du Maroc, Mohammed VI, pourtant présent à Madagascar, il n’a pas assisté à la cérémonie d’ouverture et n’a pas prononcé le discours un temps prévu.

Source jeuneafrique.com