leral.net | S'informer en temps réel

OL : Cris répond aux critiques d’Aulas...

Critiqué par son président et déchu du capitanat par son coach, Cris vit un début de saison mouvementé. Mais ça ne l'empêche pas de rester motivé.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Juillet 2012 à 08:34 | | 0 commentaire(s)|

OL : Cris répond aux critiques d’Aulas...
À 35 ans et à un an de la fin de son contrat, Cris a clairement changé de statut à Lyon. Taillé par son président, le Brésilien n’est plus considéré comme un des tauliers du groupe. Obligés de réduire leur masse salariale, les Gones lui ont bien fait savoir qu’un départ ne leur déplairait pas. Mais visiblement, malgré une présaison compliquée sur le plan médiatique, l’ancien capitaine de l’OL n’entend pas baisser les bras.

« La situation reste ouverte. Je n’ai envie de fermer aucune porte. J’ai eu des propositions au Brésil, mais elles n’étaient pas du tout intéressantes, et maintenant le marché brésilien est fermé. Il y a d’autres possibilités, et si j’ai une bonne proposition, on verra, mais j’ai dit au coach que j’avais envie de rester et que l’on continue à travailler ensemble. J’ai envie de faire partie de la nouvelle philosophie du club », a-t-il indiqué à L’Équipe.

Bien décidé à prouver qu’il peut encore apporter des choses aux septuples champions de France, Cris ne compte d’ailleurs pas répondre verbalement aux attaques qu’il a subies et affiche même un profond respect pour le club rhodanien. « Le président avait envie de dire certaines choses, et il les a dites. On ne peut pas se battre contre le président. Il sait bien ce que j’ai fait pour le club depuis que je suis arrivé. Je sais ce qu’il a dit, mais j’ai décidé de l’oublier et de le laisser derrière moi pour continuer d’avancer. (…) J’ai toujours un grand respect pour l’institution OL. J’ai connu les plus grandes années. J’aime toujours ce club qui m’a tant apporté. (…) Je suis un compétiteur, et même si on ne me considère plus comme un titulaire, je me sens capable de prouver le contraire à chaque entraînement, à chaque match. C’est mon caractère, je ne laisserai pas ma place facilement. » Paroles d’ex-capitaine.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image