leral.net | S'informer en temps réel

OL : l’étrange déclaration d’Aulas au sujet de Gourcuff

L'OL doit-il vendre Gourcuff ? Officiellement, Jean-Michel Aulas répète son désir de conserver le meneur de jeu qui lui a coûté 22 M€. Mais il semble de moins en moins catégorique.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Mai 2012 à 13:00 | | 0 commentaire(s)|

OL : l’étrange déclaration d’Aulas au sujet de Gourcuff
Yoann Gourcuff pourra-t-il s’en remettre ? La question est posée depuis mardi et la décision de Laurent Blanc de finalement écarter le meneur de jeu de la liste des 23 Bleus pour l’Euro. Psychologiquement, la non-participation à un tel évènement est souvent dure à supporter. C’est d’ailleurs ce qu’a souligné le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas dans les colonnes de L’Équipe. « Pour Yoann, en tant que président de l’OL, je suis plutôt satisfait que mon joueur puisse se reposer. Mais, sur le plan humain, je regrette cette non-sélection. Yoann, je l’aime beaucoup, et il aurait apprécié de faire l’Euro. Moi, je préfère qu’il dispute à coup sûr le Trophée des champions, à New York (le 28 juillet), avec nous », a-t-il lancé.

C’est également un coup dur pour Aulas, qui comptait sur l’Euro pour valoriser son joueur auprès des grosses écuries européennes. Car ce ne sont pas les deux saisons disputées avec Lyon qui ont tapé dans l’œil d’éventuels courtisans. Alors, le président rhodanien tente de défendre son joueur. « Mais était-il prêt après une saison presque vierge ? Ce n’est pas évident. Et à l’Euro, il aurait sans doute été remplaçant, ce qui aurait été la plus mauvaise solution. Alors que sur les derniers matches de l’équipe de France, il n’a pas été plus mauvais que d’autres. » Cependant, une évolution est constatée dans le discours d’Aulas. Lui qui a en permanence rejeté l’idée d’un départ de Gourcuff semble un peu moins ferme sur ses positions.

« Je n’ai jamais dit qu’il partirait. De toute façon, pour pouvoir partir, il faut des offres, et pour Yoann, il n’y a pas d’offres. D’ailleurs, je ne suis pas forcément d’accord pour que Gourcuff parte. Il y a donc 99 % de chances qu’il soit encore lyonnais la saison prochaine », explique-t-il. Vous noterez la formulation utilisée par le président lyonnais, qui n’utilise pas la négation absolue au moment de dévoiler son état d’esprit… Il est beaucoup plus catégorique à l’heure d’évoquer un éventuel prêt. « Ça ne m’intéresse pas du tout. Car si on le prête, il faudra garder des joueurs à son poste que l’on pourrait vendre », indique-t-il. Le mercato lyonnais ne fait que commencer !

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image