leral.net | S'informer en temps réel

OM : Amalfitano brise le silence et refuse de porter seul le chapeau !

Alors qu'il attend toujours de connaître la sanction qui lui sera réservée par la commission de discipline, Morgan Amalfitano est revenu sur la polémique dont il est au centre.


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Octobre 2012 à 08:24 | | 0 commentaire(s)|

OM : Amalfitano brise le silence et refuse de porter seul le chapeau !
Depuis dimanche dernier, Morgan Amalfitano est au cœur d’une polémique qui fait beaucoup jaser. Coupable d’avoir asséné un coup de coude ainsi qu’une gifle à Blaise Matuidi, le milieu de l’Olympique de Marseille pourrait bien être éloigné des terrains durant un certain temps. Défendu par son club ainsi que les médias pro OM, l’ex-Lorientais est enfin sorti du silence pour s’expliquer dans les colonnes de La Provence.

« Bien sûr. Je regrette mon geste et je n’en suis pas fier, mais en même temps, je me fais provoquer et j’ai réagi en fonction de ça. » Une provocation qu’avait en partie reconnue Matuidi. « S’il le dit, c’est qu’il sait ce qui s’est passé... Je n’ai rien à rajouter à cela, j’assume ce que j’ai fait. Je sais que c’est regrettable et ce n’est pas ce que je voulais véhiculer par rapport au public et aux passionnés de sport. » Peu habitué à devoir se justifier publiquement, Amalfitano semble visiblement gêné d’avoir suscité autant de réactions avec ces gestes. Mais n’allez pas lui parler de gestes provenant d’un mauvais garçon.

« Vous avez appris à me connaître, les gens qui sont autour de l’OM aussi. Je ne suis pas comme ça. Je ne suis pas un provocateur, je ne suis pas du genre à chercher les embrouilles. Je ne suis pas non plus un joueur violent. Comme je l’ai dit, j’ai plutôt réagi à des faits. Quand j’ai vu les propos de mes précédents entraîneurs, ça m’a fait du bien. Christian Gourcuff, José Pasqualetti et Serge Romano ont eu les mots justes pour me décrire parce qu’ils me connaissent. »

Reste maintenant à connaître la sanction qui lui sera infligée. Alors que le Montpelliérain Mapou Yanga-Mbiwa a récolté cinq matches de suspension, Amalfitano refuse toutefois de porter seul le chapeau. « Je n’ai rien à dire là-dessus. Il y a d’autres images, je les ai vues, et elles ne correspondent pas à celles qui ont été montrées en boucle le jour J. J’espère juste que les décisions seront prises avec le plus d’égalité possible. José Anigo disait que l’OM avait des arguments à faire valoir, notamment des images. Et qu’il ne comprendrait pas, si jamais vous êtes sanctionné, que Jallet et Matuidi ne le soient pas... Je ne m’occupe pas des autres. Encore une fois, j’assume ce que j’ai fait. Mais il faut juste ne pas oublier les gestes qui ont été faits de l’autre côté. »






Hebergeur d'image