leral.net | S'informer en temps réel

OM : Anigo sort les crocs pour défendre son travail sur le mercato

José Anigo n'apprécie pas ce qu'il lit sur l'OM et la gestion du mercato. Alors il a pris la parole dans les colonnes de La Provence pour tenter de rassurer les supporters sur la bonne tenue du club en vue de la prochaine saison.


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Juin 2012 à 10:26 | | 0 commentaire(s)|

OM : Anigo sort les crocs pour défendre son travail sur le mercato
L’Olympique de Marseille est-il à la dérive ? C’est l’analyse de la plupart des médias depuis la fin de la saison. Entre un entraîneur fatigué par une saison éprouvante, des finances dans le rouge et un flou total sur le recrutement, le club phocéen est loin d’afficher un visage serein. Ajoutez à cela l’inquiétude qui grimpe chez les joueurs et nous voilà plongés au cœur d’un été particulièrement délicat sur la Canebière. Alors, José Anigo est sorti du bois pour dispenser la bonne parole : celle du directeur sportif qui travaille efficacement dans l’ombre.

Marseille ne recrute pas pour l’instant ? « Pour l’heure, nous sommes plus dans une volonté de vendre avant d’acheter », répond-il à La Provence. Pour Anigo, pas le peine de se presser puisque le groupe marseillais est déjà suffisant. « Sans faire offense aux quatre individualités en fin de contrat la saison dernière (Andrade, Brandao, Sabo et Traoré, ndlr), nous n’avons pas perdu des joueurs ayant changé le cours de l’histoire du club. Nous avons aujourd’hui un effectif de base en place. À 95%. Tout le monde oublie cette donnée », affirme Anigo. Brandão, auteur du but qui a offert la Coupe de la Ligue à l’OM cette année ou encore de celui qui l’a qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, appréciera le degré de reconnaissance du directeur sportif…

Anigo refuse en tout cas de se voir taxer d’inactivité. « Nous ne sommes pas à la dérive, comme on peut l’entendre ici ou là. Ce n’est pas parce que nous ne communiquons pas beaucoup que nous ne travaillons pas ». Et hors de question pour lui de confirmer que l’OM est devenu une destination moins plaisante pour les joueurs, en l’absence de Ligue des Champions la saison prochaine. « Les joueurs qui ont envie de venir à l’OM sont disposés à respecter notre timing. C’est une information intéressante, non ? Leurs présidents veulent les transférer plus vite et plus cher. Il faut que ces dirigeants nous cèdent leurs joueurs au même prix qu’ils les vendraient à un autre club. Je vous rassure, l’OM est toujours attractif, malgré la dixième place de la saison dernière et l’absence en Ligue des champions », indique-t-il.

Le discours rassurant d’Anigo suffira-t-il à calmer l’inquiétude des supporters ? Alors que l’avenir de Didier Deschamps semble toujours incertain, le club phocéen se doit de présenter au moins une unité de façade pour ne pas voir ses différentes cibles lui passer sous le nez, comme ce fut le cas pour Renaud Cohade. L’OM n’est pas à la dérive, mais le bateau tangue.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image