leral.net | S'informer en temps réel

OM : une attaque décimée qui relance le débat du mercato

Battu à Bordeaux (1-0) hier soir, l'Olympique de Marseille a perdu une occasion de ravir la tête de la Ligue 1 à l'OL, mais a surtout affiché un pâle visage devant.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Novembre 2012 à 09:29 | | 0 commentaire(s)|

OM : une attaque décimée qui relance le débat du mercato

Bordeaux-OM 1-0 / Baup : "C'est cher payé" par evidenceprod
SOS attaquants. Privé de ses deux buteurs attitrés que sont André-Pierre Gignac et Loïc Rémy, l’Olympique de Marseille n’a pas pesé bien lourd hier face à Bordeaux. Pas aidés par des statistiques très défavorables à Chaban-Delmas (35 ans sans victoire en terres girondines), les Marseillais avaient-ils vraiment une chance de s’imposer avec une attaque sans tête ? « La marche était trop haute », titre d’ailleurs La Provence qui précise qu’hier Marseille n’a tiré que 5 fois au but alors que l’OM affiche en moyenne 15 frappes par rencontre en championnat.

Battu, l’OM a donc manqué une belle opportunité de passer devant le rival parisien et même de prendre les commandes du championnat. Car la suite du calendrier phocéen sera compliquée à gérer pour les champions de France 2010. Entre le 22 et le 28 novembre, les hommes d’Élie Baup affronteront tour à tour Fenerbahçe, Lille et Lyon. Trois rencontres au sommet que les Phocéens devront négocier au mieux sans le duo Gignac-Rémy (même si Rémy pourrait être rétabli pour l’Olympico), en attendant de voir comment évoluera la blessure au dos de Mathieu Valbuena.

Des coups durs pour un secteur offensif auxquels s’ajoute la suspension de deux matches infligée à Morgan Amalfitano. Autant de handicaps qui remettent bien évidemment sur le devant de la scène l’absence de profondeur du banc olympien. Dès lors, La Provence semble prier pour que cet épisode bordelais ait convaincu les dirigeants olympiens de mettre la main au portefeuille cet hiver. Reste maintenant à savoir si le duo Labrune-Louis-Dreyfus compte réellement le faire.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image