leral.net | S'informer en temps réel

OMAR FAYE, PRÉSIDENT DE LEERAL ASKAN WI : «À chaque fois que le pays a faim, a des problèmes d'électricité et que les prix flambent, le président Wade appelle à danser»

Organiser un Festival mondial des arts nègres au moment où les populations sont confrontées à la reprise des coupures d'électricité, à l'augmentation des prix des denrées de premières nécessité, cette option du chef de l’Etat, le président de Leral Askanwi Omar Faye ne la digère pas.


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Décembre 2010 à 01:58 | | 0 commentaire(s)|

OMAR FAYE, PRÉSIDENT DE LEERAL ASKAN WI : «À chaque fois que le pays a faim, a des problèmes d'électricité et que les prix flambent, le président Wade appelle à danser»
«À chaque fois que le pays a faim, à chaque fois que le pays a des problèmes d'électricité, au moment où les prix des denrées de première nécessité flambent, le président Wade appelle les Sénégalais à danser», martèle le leader du mouvement rufisquois. Et analysant l'indifférence d'une bonne partie de la population par rapport aux activités du Festival mondial des arts nègres, M.Faye indique : «On ne peut pas continuer à danser, parce que cette période du Festival mondial des arts nègres est minée par la cherté de la vie, l'augmentation du prix de l'huile, les coupures de courant, la destruction des entreprises etc.».
Le leader de Leral Askanwi souligne d’ailleurs que «dans son discours, Wade a indiqué que le noir doit croire en lui-même, mais s’il est le premier à ne pas croire aux noirs». Et pour preuve, M. Omar Faye note que «tous les travaux du Festival mondial des arts nègres sont effectués par des blancs, alors que l'expertise noire est reléguée au second plan, et des entreprises locales sont détruites par les choix portés sur des sociétés étrangères».


Youssouf SANE (Stagiaire) le populaire






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image