leral.net | S'informer en temps réel

ONU: Dakar salue la levée des sanctions contre la Côte d'Ivoire

Le Sénégal se réjouit de la levée par le Conseil de sécurité des Nations-Unies des sanctions contre la Côte d’Ivoire et la prorogation, pour une dernière fois, du mandat de l’ONUCI jusqu’au 30 juin 2017, a indiqué, jeudi à New York, l’ambassadeur Fodé Seck.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Avril 2016 à 22:04 | | 0 commentaire(s)|

"Le Sénégal voudrait se réjouir de l’adoption des résolutions 2253 et 2254 sur la Côte d’Ivoire relatives à la levée des sanctions et la prorogation de la mission de l’ONUCI", a souligné le représentant du Sénégal auprès de l’Organisation des Nations-Unies qui a salué le travail accompli par la France et l’Uruguay dans le processus ayant abouti à cette double adoption.

Fodé Seck dont les propos sont contenus dans un communiqué parvenu à l’APS, a soutenu que "pour les Nations Unies comme pour la Côte d’Ivoire, "ce moment démontre encore une fois, et s’il en était besoin, que les opérations de maintien de la Paix ainsi que le recours bien intelligent au régime des sanctions constituent des instruments efficaces au service du maintien de la paix et de la sécurité internationales".

Selon Fodé Seck, "les progrès remarquables accomplis par le gouvernement ivoirien dans les domaines essentiels du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration (DDR), de la réforme du secteur de la sécurité et de la réconciliation nationale sont un témoignage de cette réalité".

A son avis, les pas que la Côte d'Ivoire a franchis "dans la lutte contre l’impunité et le trafic illicite des ressources naturelles ont également permis d’obtenir les résultats notés aujourd’hui et méritent toute notre satisfaction et notre reconnaissance".

Et d'ajouter : "Le Sénégal et la Côte d’Ivoire entretiennent des relations bilatérales très étroites tout en partageant beaucoup au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest et de l’Union économique et monétaire Ouest africaine", a indiqué M. Seck convaincu qu’"en dépit des défis persistants, la Côte d’Ivoire saura se maintenir debout et continuera ainsi à jouer le rôle de locomotive économique qui a toujours été le sien dans la sous-région Ouest africaine".

"Quand, au 30 avril 2017, se seront retirées toutes les composantes militaires et civiles de l’ONUCI, il y restera, en dernier ressort, la Force de Reserve et d’Intervention Rapide (QRF) que mon pays s’honore d’animer", a souligné le représentant du Sénégal à l’ONU.

Fodé Seck a invité, par ailleurs, le représentant de la Côte d’Ivoire à venir, à la réunion du Groupe de travail du Conseil de sécurité sur les opérations de maintien de la paix présidée ce jeudi par le Sénégal, partager "l’expérience positive de son pays sur la manière de mener au succès une mission de maintien de la paix".
Leral - Avec Aps






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image