leral.net | S'informer en temps réel

OULIMATA SARR 18 ANS, ENCEINTE DE SON PERE: « MON BÉBÉ SERA MON FRÈRE OU MA SŒUR »

Djadji Sarr indicateur de police, engrosse sa fille de 18 ans qu’il a conçu hors mariage. Il profitait des visites de sa « Oulima » pour satisfaire sa libido, après l’avoir endormi.
A quoi peut-on s’entendre, si ceux qui sont censés faire respecter la loi, la transgressent ? Un ancien militaire, indicateur à la police de Sicap Mbao, Djadji Sarr a engrossé sa fille de 18 ans, Oulimata Sarr, qu’il a conçu hors mariage. Laissé à la garde de sa mère, la jeune fille avait l’habitude de se rendre chez son père pour chercher la modique pension alimentaire de 8 500 FCfa que son père leur verse chaque mois. Le père incestueux profitait de ces moments pour faire des attouchements sexuels à sa fille. « Il prenait sa main, l’introduisait dans mon sexe, me caressait et m’embrassait » narre Oulimata Sarr.


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Septembre 2011 à 22:47 | | 11 commentaire(s)|

OULIMATA SARR 18 ANS, ENCEINTE DE SON PERE: « MON BÉBÉ SERA MON FRÈRE OU MA SŒUR »
Las de voir ses désirs refoulés, Djadji décide de passer à la vitesse supérieure le mois dernier. Astucieux qu’il est, cet ancien militaire prend le soin d’endormir sa victime de fille avant de prendre son pied. « Je me suis présentée dans sa chambre alors qu’il dormait encore. J’ai attendu qu’il se réveille pour lui exposer l’objet de ma visite. Après s’être enduit le corps de pommade, il m’a tendu une canette de boisson et m’a intimé l’ordre de la boire. Subitement j’avais la tête qui tournait et je me suis assoupie » raconte la fille qui ne se rappelait plus de rien. Trois mois après, un examen médical mouille le père jusqu’au cou.

Il est d’ailleurs placé en garde à vue suite à une plainte déposé par la mère de sa fille, Aminata Diop qu’il avait engrossé elle aussi alors qu’elle avait 23 ans. Ayant du mal à digéré la tragédie de sa fille, ne peut que constater les dégâts et s’en remettre à Dieu. « Si j’avais été informée très tôt de la grossesse de ma fille, je l’aurait enlevée » se résigne-t-elle.

Du côté de Djadji Sarr, on parle de cabale monté de toutes pièces. Les proches de l’accusé font dans le déballage pour clamer l’innocence de leur frère. En attendant que la justice se penche sur cette affaire pour le moins rocambolesque, Djadji Sarr croupit au violon le temps d’être fixé sur son sort.

PiccMi.Com - La Rédaction



1.Posté par noosphere le 03/09/2011 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SODOME SENEGAL SEXE SOUILLER
BIENVENUE EN ENFER SUR TERRE ET LA MALEDICTION S ETEBDRA SUR BEAUCOUP ALLAH L.S.I SAIT QUE BIEN DES CHOSES PLUS GRAVES SE PASSE SOUS NOS NEZ ET DEVANT NOS YEUX

2.Posté par zip le 03/09/2011 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis désolé, ce site ne donne information que sur des faits divers anodins.
Cela ne fera jamais avancer le pays. De véritables nullards se muent en journalistes en violant continument leur déontologie professionnel.

parlez nous du développement local
parlez nous des choses susceptibles de changer les comportements dans le bon sens
parlez nous des choses qui éduquent, qui sensibilisent, qui guident.

Malheureusement, vous "pseudo-journalistes" besognez dans le mauvais sens; vous vous préoccupez à révéler des obscénités, à raconter des bobards, à mentir, à vilipender des personnalités.

Vous êtes dans la vrai merde. Une merde qui vous rend plus médiocre, plus con et plus stéril.

Bonsoir

3.Posté par ibrahima savane le 04/09/2011 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est incroyable quelcun qui enceinte sa fille biologie

4.Posté par noosphere le 04/09/2011 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HELAS CE SONT DES CHOSES BIEN FREQUENT LORSQUE DES INDIVIDUS VIVENT DANS UNE PROMISCUITE TOTAL LES FRERES COUCHENT AVEC LES SOEURS LES PARENTS COUCHENT DEVANTS LES ENFANTS, "LES COUSINES SONT FAIT POUR LES COUSINS"
ET MEME MAINTENANT CE N EST PLUS UN DRAME QU' UN MARI LA FILLE DE SON EPOUSE (domou djitlé)
C EST QU ICI AU SENEGAL LE SEXE EST AU DEBUT ET A LA FIN DE TOUT DANS NOS LIEUX DE TRAVAIL DANS NOS TRANSPORTS(TAXI BUS MINI BUS CAR RAPIDE) DANS NOS MARCHES DANS NOS LOUMA DANS LES RESTO A LA BANQUE DANS NOS MINISTERES DANS NOS AGENCES PUBLIQUES AU PALAIS DANS NOS FAMILLES MARABOUTIQUES CHEZ NOS IMANS NOS POLITI-CHIENS DANS NOS BOITES DE NUIT AVANT LE DEBUT DU RAMADAN A LA FIN DU RAMADAN DANS NOS CHAINE TELE ( wareef dakar ne dort pas tele novelas emission sur la santé reproductrice des auditeurs avec des questions qui tourneent autour du sexe) DANS LE MANNEQUINAT ENTRE LES JOURNALISTES ET LES HOMMES DE POUVOIR DANS LES PRISONS POUR HOMMES ET POUR FEMMES
NOUS CAUSONS SEXE NOUS MANGEONS SEXE NOUS REVONS SEXE NOUS REGARDONS SEXE NOUS DONNONS SEXE NOUS PRIONS SEXE NOUS VENERONS SEXE NOUS IMPLORONS SEXE
ET SEXE A TOUJOURS LE DERNIER MOT

5.Posté par Gorgui le 04/09/2011 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hallucination ou réalité: je connais le mec depuis longtemps. On vit
dans le même quartier et j'ai grandi sous ses yeux. Mais ça m'étonnerait
les gars car car c'est un homme sans histoire, calme et discret. Toutefois, tout est possible
et tout peut arriver dans la vie. Waayyéé xibar bi dooyy na waar déé!!!!!

6.Posté par y en a marre le 04/09/2011 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

coye dou wakh

7.Posté par y en a marre le 04/09/2011 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ne juge pas et tu ne seras pas jugé

8.Posté par douma le 04/09/2011 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

onzoubillahi mina chaytani radjiim soudee deugueu dey deefna lou niaw allou aha lam

9.Posté par as le 04/09/2011 12:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ya des jourmaliste qui sont nul c est pas une info ca des mot indesante c est pas bon pour le mental des gens

10.Posté par girl le 05/09/2011 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

désolée mais cette fille comment peut_elle laisser son pére introdiure son doigt dans son sexe,la caresse, l'embrasse et dire qu'il n'a^pas dépasser les bornes?????????
ET VOUS JOURNALISTE IL FAUT ECRIRE TOUT CE QU'ELLE A DIT AU LIEU DE LAIISSER LES INTERNAUTES IN TERPR2TER UNE PARTIE DE L'HISTOIRE.SOYEZ SERIEUX
IL FAUT RECOPIER LE JOURNAL OBS EN INTEGRALITE ou vous taire.

11.Posté par makaloulou le 05/09/2011 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est possible ! Mais faire très attention aux comportements des jeunes d'ojordui.
Ils sont prets à tout faire ou avouer pour gagner leur liberté.

Si vous vous rappelez, il y a quelques années (vers 1995, 1996) , une jeune fille des Cours Sacré Coeur de Dakar avait éclaboussé ses parents (la mère, cadre à la SDE, de prostituée; et le papa, cadre lui aussi, d'entretenir des relations sexuelles avec elle chaque soir que sa maman était dans les rues).
Voir le Temoin qui avait relayé ces faits divers. Il s'est révélé quelque temps après que la fille mentais sur toute la ligne.

Autre exemple: le garçon qui avait accusé un imam de Rufisque de le sodomiser.

Autre cas: un procureur a dû suspendre une audience sur un prétendu viol où la fille ne cessait répéter les consignes reçues de ses parents: "dafa yakh sama kanam". Quand le procureur lui a demandé de montrer où, la fille a désigné sa figure.

Pour dire simplement qu'il ne faut pas nier le phénomène, mais des réserves ne doivent pas être exclues.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image