leral.net | S'informer en temps réel

OUSMANE SOW, SCULPTEUR « Wade a plagié mon projet ’’L’homme libre’’ »

Le président Abdoulaye Wade essuie une autre accusation dans le cadre de la paternité du monument de la renaissance africaine. Cette fois-ci elle émane du sculpteur Ousmane Sow qui accuse le Président de la République du Sénégal d’avoir plagié son idée de « L’homme libre ». Pis encore, le sculpteur fustige l’organisation autour du troisième festival mondial des arts nègres qui est une occasion à ses yeux pour gaspiller de l’argent.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Octobre 2010 à 11:18 | | 1 commentaire(s)|

OUSMANE SOW, SCULPTEUR « Wade a plagié mon projet ’’L’homme libre’’ »
L’idée du monument de la renaissance n’est pas du Président Wade. C’est l’accusation portée par le sculpteur Ousmane Sow à l’encontre du Président de la République du Sénégal. « L’homme Libre » est un projet que le sculpteur avait soumis au Président Abdoulaye Wade. Selon lui, c’était pour faire quelque chose pour les esclaves qui partent de la Louisiane aux Usa pour venir vers les Mamelles. « Ce qui m’intéressait c’est le lieu culturel. « L’homme Libre », un homme avec sa femme et un bébé, c’est ce qu’ils ont reproduit pour faire le père, la mère et le fils », a souligné Ousmane Sow.

« Un homme qui tenait la main de sa femme tenant son bébé, le père sortait du volcan avec un pied sur le rebord du volcan. La maman et son bébé dedans. C’était ça le vrai projet », a déclaré l’artiste pour dire que la statue n’a aucun intérêt pour lui. « Le président Wade s’est senti comme un artiste et il a travaillé avec son acolyte », poursuit-il avant de rompre le débat pour nous demander d’aller fouiller dans les archives. « Aller fouiller vos archives vous verrez que ce que je dis là est vrai. Pirater l’œuvre d’un intellectuel, ça fait mal, c’est ce qui m’est arrivé avec le monument de la renaissance », dit-il tout en soutenant qu’il va réaliser son projet malgré tout. « C’est une leçon pour moi. J’ai toujours mon projet, je ne demande rien pour mes droits. Je sais que je les aurais », soutient-il.

Dans une autre mesure, à au moins 50 jours de l’ouverture officielle du Festival mondial des arts nègres (Fesman), certains artistes se préparent activement pour l’évènement. Tel n’est pas le cas pour Ousmane Sow qui soutient que ledit festival n’a pas de sens et qu’il ne voit pas du tout son utilité. Bref, il le considère comme un simple prétexte pour dépenser de l’argent. « Je ne vois pas l’utilité du Fesman. Quand Senghor (Léopold Sédar Senghor, premier président de République du Sénégal, ndlr) l’organisait, c’était pour regrouper les artistes qui étaient éparpillés. Le festival était un grand atout pour les artistes sénégalais. Ils commencent à exposer leurs œuvres à l’étranger. Autant j’avais fait une petite exposition au palais de justice qui m’avait permis de participer au Fesman. Un ivoirien a remporté le premier prix du Fesman en 1966 », se rappelle-t-il. Et de poursuivre : « Aujourd’hui, je ne parle pas de moi, mais les jeunes artistes comme Dary Lô, Soly Cissé et tant d’autres ont parcouru le monde. C’est une occasion pour eux de montrer ce qu’ils ont réalisés. Et les autres, qui sont au Sénégal de leur donner leur chance pour qu’ils puissent avoir une nouvelle porte à l’étranger. Tous les artistes doivent sentir le Fesman ».

Ousmane Sow se rappelle que Mame Birame Diouf, l’ancien ministre de la culture avait mis son nom dans l’organisation. « Je lui avait dit de l’enlever. Cela ne m’intéresse pas car je ne vois pas la nécessité de cette troisième édition du Fesman. C’est une perte de temps et du gaspillage d’argent », gronde-t-il. Selon le sculpteur, le thème de la troisième édition du Festival mondial des arts nègres est obsolète. Il pense qu’il serait peut-être mieux de parler de la mondialisation. « Ils disent que le Fesman est pour la mondialisation de la culture, et pour le partage des cultures entre les africains. C’était déjà fait avec Senghor », se souvient-il.

SUDONLINE.SN



1.Posté par dieynaba kaba le 28/10/2010 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade dou gor

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image