Leral.net | S'informer en temps réel



Obama prêt à traquer les djihadistes de l'EI jusqu'en Libye

le 29 Janvier 2016 à 11:56 | Lu 351 fois

Obama prêt à traquer les djihadistes de l'EI jusqu'en Libye

Barack Obama a affirmé jeudi que les États-Unis étaient prêts à traquer les djihadistes du groupe Etat islamique au-delà de la Syrie et l'Irak, jusqu'en Libye si nécessaire, un pays dans lequel Washington dit suivre la situation très attentivement. 

Les puissances occidentales craignent que le vide dans les institutions de ce pays ne procure un sol fertile pour les combattants de l'EI et le président américain a convoqué son Conseil de sécurité nationale pour évoquer ce dossier. 

"Le président a insisté sur le fait que les Etats-Unis vont continuer à s'en prendre aux comploteurs terroristes de l'EI dans quelque pays que ce soit", a indiqué la Maison Blanche à l'issue de cette réunion. "Le président a demandé à son équipe de sécurité nationale de poursuivre ses efforts pour renforcer la gouvernance et soutenir les efforts contre le terrorisme en Libye et dans les autres pays où l'EI a cherché à établir sa présence", a ajouté l'exécutif américain. 

Plus tôt dans la journée, le secrétaire à la Défense Ashton Carter avait déjà dit que les Etats-Unis "surveillent très attentivement" la situation en Libye, où le groupe EI cherche à s'implanter. Mais Washington n'a pris aucune décision militaire pour l'heure. 
 

Barack Obama a affirmé jeudi que les États-Unis étaient prêts à traquer les djihadistes du groupe Etat islamique au-delà de la Syrie et l'Irak, jusqu'en Libye si nécessaire, un pays dans lequel Washington dit suivre la situation très attentivement. 

Les puissances occidentales craignent que le vide dans les institutions de ce pays ne procure un sol fertile pour les combattants de l'EI et le président américain a convoqué son Conseil de sécurité nationale pour évoquer ce dossier. 

"Le président a insisté sur le fait que les Etats-Unis vont continuer à s'en prendre aux comploteurs terroristes de l'EI dans quelque pays que ce soit", a indiqué la Maison Blanche à l'issue de cette réunion. "Le président a demandé à son équipe de sécurité nationale de poursuivre ses efforts pour renforcer la gouvernance et soutenir les efforts contre le terrorisme en Libye et dans les autres pays où l'EI a cherché à établir sa présence", a ajouté l'exécutif américain. 

Plus tôt dans la journée, le secrétaire à la Défense Ashton Carter avait déjà dit que les Etats-Unis "surveillent très attentivement" la situation en Libye, où le groupe EI cherche à s'implanter. Mais Washington n'a pris aucune décision militaire pour l'heure. 
7sur7 

 

x