leral.net | S'informer en temps réel

Observatoire de la démocratie et de la bonne gouvernance : "Y en a marre" décerne un satisfecit à Aly Ngouille Ndiaye

"Y en a marre" était, samedi dernier, à Linguère dans le cadre du programme Observatoire de la démocratie et de la bonne gouvernance "Dox ak sa gox". Le Populaire indique que, si c'était un examen de passage, on pourrait bien dire que le maire de Linguère, Aly Ngouille Ndiaye, l'a réussi après son face-à-face avec les populations de sa localité.


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Mai 2015 à 11:13 | | 6 commentaire(s)|

Observatoire de la démocratie et de la bonne gouvernance : "Y en a marre" décerne un satisfecit à Aly Ngouille Ndiaye
"C'est la première fois dans l'histoire qu'on rend visite à un maire qui déclare qu'il ne parle pas mais préfère plutôt montrer par des actes ce qu'il a réalisé à travers un film", s'est réjoui Fadel Barro. Saluant le caractère participatif du débat, le coordonnateur de "Y en a marre" de poursuivre pour encenser Aly Ngouille Ndiaye : "C'est ça le nouveau type de citoyen, le nouveau type de leader que nous voulons. C'est un exemple dont les autres maires doivent s'inspirer. Nous avons sollicité des maires du Sénégal qui ont refusé - je ne veux pas citer de nom - mais lui, il a accepté le principe. Nous sommes très satisfaits de l'organisation du maire et de ses réponses. Parce qu'il a été très franc. Je pense que c'est comme ça qu'on peut déconstruire l'image d'un maire manitou, superpuissant qui pense qu'à lui seul, il peut tout régler"

A sa prise de parole, rapporte le journal, Aly Ngouille a déclaré : "Je fais mon propre bilan avant que quelqu'un ne me le fasse". Aussi, à travers un film, le maire a-t-il passé en revue les différentes réalisations aussi bien au niveau social qu'au niveau des infrastructures pendant les dix mois qu'il a passés à la tête de la commune. "Lorsque j'ai été élu maire, la première chose que j'ai faite, c'est de prendre 6 mois de mon salaire pour les affecter à l'éducation non sans compter les logements accordés gratuitement aux étudiants de Linguère à Dakar dont le coût s'élève à 10 millions", a-t-il confié.






Hebergeur d'image