leral.net | S'informer en temps réel

Ofnac : Les dessous de la nomination de Seynabou Ndiaye Diakhaté, le "bourreau" d'Idrissa Seck

La nomination de la magistrate Seynabou Ndiaye Diakhaté à la tête de l'Ofnac est loin d'être politiquement fortuite. C'est la conviction de nos confrères de Walf quotidien qui pensent que ce choix est bien calculé par le Président Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Juillet 2016 à 11:37 | | 9 commentaire(s)|

En effet, procureur de la République près le tribunal régional de Thiès (1999-2003), puis doyenne des juges d'instruction au Tribunal régional hors classe de Dakar entre 2003-2007, Seynabou Ndiaye Diakhaté avait entendu, puis placé Idrissa Seck sous mandat de dépôt dans l'affaire des chantiers de Thiès. A l'époque, Macky Sall était tout puissant Premier ministre de Wade. C'est dire que, contrairement à ce qu'on pourrait croire, le chef de l'Etat n'a pas enterré "le protocole de Rebeuss", même si, lors du conseil des ministres décentralisé, lorsqu'une question lui a été posée, il avait dit que ce débat n'a pas d'importance pour lui. Mais, avec la nomination du bourreau de son ennemi intime, tout porte à croire qu'il tien à ce dossier. En outre, il y a moins de deux semaines, le ministre de la Justice, qui s'exprimait lors d'une rencontre sur la criminalité et le terrorisme, disait qu'il était possible de rouvrir cette affaire s'il y avait des éléments nouveaux, rapporte Walfadjri.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image